La directrice du Festival Sidanse, Suzanna Gaudreault, annonce que l’un des volets de cet événement, le Challenge Élite, sera présenté pour la première fois à l’extérieur de la région. Cette compétition aura lieu dimanche, au Théâtre Desjardins de LaSalle.

Le Festival Sidanse se déploie à Montréal

Pour la première fois depuis sa création il y a dix ans, le Festival Sidanse prend de l’expansion à l’extérieur de Chicoutimi. Souhaitant rejoindre l’immense bassin d’écoles et de danseurs enracinés dans la région de Montréal, le comité organisateur y a déplacé l’une de ses activités, le Challenge Élite. Au lieu d’être présentée à l’Aréna de l’UQAC, elle migrera au Théâtre Desjardins de LaSalle, où 100 participants convergeront dimanche.

«C’est une tendance qu’on remarque ces temps-ci. Plusieurs festivals de danse sont présents dans plus d’une ville. Nous travaillons sur ce projet depuis le début de l’année, puisqu’il fallait trouver une salle et nous faire connaître, en plus de recueillir les inscriptions. C’était quelque chose, mais aujourd’hui, nous sommes prêts », a souligné la directrice Suzanna Gaudreault jeudi, à la faveur d’une entrevue accordée au Progrès.

Elle attend 300 spectateurs et peut déjà confirmer que l’événement sera de retour dans la Métropole en 2019. Il y aura davantage de danseurs, puisque les écoles auront eu plus de temps pour intégrer le Challenge Élite dans leur calendrier. Parmi les atouts de ce concours, Suzanna Gaudreault mentionne le fait que les trois juges - tous des danseurs professionnels - commentent les performances de vive voix, pas juste en livrant une note.

«Leurs évaluations se veulent constructives. Ils peuvent identifier des points à améliorer, par exemple, à l’intérieur du numéro qui leur a été soumis. Malgré tout, ça prend un certain courage pour accepter de se faire dire de telles choses en présence du public. Comme dans les concours télévisés, un caméraman filmera les juges pendant qu’ils s’exprimeront. On le verra sur l’écran géant», mentionne la directrice.

Pas de vide à Chicoutimi

Depuis deux ans, le Challenge Élite clôturait le festival. Sa migration à Montréal ne laissera pas de vide dans la programmation, cependant, puisque la case du dimanche après-midi sera occupée par une autre compétition. Celle qui se déroulait le samedi sera en effet scindée en deux. Le volet Performance aura lieu le samedi, comme d’habitude, et pourra accommoder un nombre plus élevé de participants.

La différence est que les catégories moins avancées seront déplacées le lendemain. Or, là aussi, on était confronté à une demande supérieure aux possibilités d’accueil qui existaient auparavant. Ces épreuves sont aussi placées sous l’autorité d’un jury, sauf que ses membres s’expriment uniquement par le biais d’une note.

La dixième édition du Festival Sidanse occupera ainsi la même case horaire que l’an passé. Elle sera de retour à l’Aréna de l’UQAC du 8 au 10 juin et puisqu’il s’agit d’un anniversaire, la liste des invités sera particulièrement soignée, laisse entendre Suzanna Gaudreault. Plusieurs danseurs professionnels seront de la partie et bien sûr, ils profiteront de leur séjour à Chicoutimi pour exécuter des numéros spectaculaires.