Michaël Girard campera Raoul dans Le Fantôme de l’Opéra en version concert en français. Il sera notamment accompagné d’Anne-Marine Suire dans le rôle de Christine.

Le Fantôme de l’Opéra: un rôle de rêve pour Michaël Girard

Le chanteur Michaël Girard a l’impression de voir un de ses rêves prendre vie. Il campera Raoul, un des personnages principaux dans Le Fantôme de l’Opéra en version concert en français, présenté à Montréal et à Québec tout au long du mois de janvier.

« C’est comme un rêve qui se réalise. C’est une oeuvre magnifique, magistrale. Je suis bien content », affirme Michaël Girard au cours d’un entretien téléphonique.

Le rôle est apparu à Michaël Girard tel un cadeau, une offre qu’il ne pouvait pas refuser. « C’est un projet inattendu. On m’a écrit pour me proposer de passer l’audition. J’en ai fait deux. Ça m’a touché qu’on me fasse confiance pour le rôle. J’ai sauté dans le projet à pieds joints. Je suis emballé. J’écoute cette oeuvre depuis longtemps. Ma conjointe me l’a fait découvrir il y a une vingtaine d’années et depuis, je suis plusieurs distributions qui la jouent partout dans le monde via le Web. Je me sens choyé de pouvoir faire partie du projet. »

L’oeuvre initialement écrite en français n’a jamais été officiellement jouée dans sa langue de création.

« Cette pièce est jouée partout à travers le monde depuis tellement d’années. Une ébauche de la version concert en français a été présentée il y a deux ans, mais là, c’est la version plus officielle en français, une première mondiale », explique l’interprète qui est heureux de pouvoir plonger dans un personnage.

La première du spectacle présenté par Spectra Musique et le Théâtre St-Denis est prévue le 8 janvier au Théâtre Saint-Denis de Montréal. Des représentations figurent ensuite à l’horaire du théâtre montréalais du 9 au 12 janvier 2020, puis du 23 au 26 janvier. La troupe se déplacera également au Grand Théâtre de Québec du 17 au 19 janvier 2020.

Autres rôles

En plus de Michaël, les personnages du célèbre triangle amoureux seront campés par le baryton Hugo Laporte (le Fantôme) et la soprano française Anne-Marine Suire (Christine). Cette dernière a déjà prêté ses traits au personnage à Paris.

Catherine Sénart, Éric Paulhus, Frédérike Bédard, Étienne Isabel, Sylvain Paré et Lucie St-Martin complètent la distribution, qui sera accompagnée de 10 choristes et de l’Orchestre Azimut, réunissant 40 musiciens sous la direction de Dany Wiseman.

« C’est une très belle équipe, une superbe production, une version concert un peu comme ce qu’on fait avec Québec Issime chante Starmania. On a des costumes, des maquillages, quelques effets spéciaux, mais l’accent est mis sur les textes, l’histoire et la musique. C’est assez magistral. On sera 20 chanteurs et 40 musiciens. Lors de la conférence de presse, ça donnait des frissons », assure le chanteur.

La production promet que la mise en scène épurée proposée par Étienne Cousineau constituera un parfait amalgame entre le « grandiose et la simplicité ».

Michaël affirme qu’il ne pouvait passer à côté du projet, même s’il a forcé le report d’un autre projet qui lui tenait à coeur.

« C’était la première année où je n’avais pas de concert de Noël. On avait prévu retourner en Inde en famille pour revoir les gens et l’école où nous sommes allés ensemble il y a quelques années. On n’avait rien mis à l’agenda pour quelques semaines. Quand le projet d’opéra est arrivé, je n’ai pas pu refuser. L’Inde va toujours être là, pas ce type de projet. Le voyage est remis à plus tard », affirme celui qui vient d’amorcer un marathon de répétitions.

Catherine Sénart (Mme Giry), Hugo Laporte (Fantôme), Anne-Marine Suire (Christine), Miachaël Girard (Raoul), Frédérike Bédard (Carlotta) et Éric Paulhus (M. Firmin), composent une partie de la distribution du Fantôme de l’Opéra en version concert en français.