Le comédien Yves Jacques : du cinéma à Netflix

Le passage du comédien Yves Jacques à Jonquière coïncide avec la sortie de la série télévisée Mytho sur Netflix. Il s’agit d’une comédie dramatique dans laquelle le Québécois incarne le patron du personnage principal, une femme qui se sent délaissée par ses proches. Six épisodes d’une durée de 45 minutes ont été mis en boîte par le réalisateur Fabrice Gobert et semble-t-il qu’une suite est en chantier.

«Il s’agit d’une grosse série qui m’a donné l’occasion de retrouver Marina Hands, avec qui j’avais travaillé sur le film Voyez comment ils dansent, de Claude Miller. Cette fois-ci, j’ai campé un patron alcoolique qui se montre odieux avec elle. Or, le personnage de Marina vit dans l’inquiétude, puisqu’elle craint d’avoir un cancer», raconte Yves Jacques.

Une biopsie a été pratiquée, dont les résultats auraient dû rassurer la dame. Le problème est qu’entre-temps, elle s’est habituée à se faire bichonner par ses proches. «Son mari a même laissé sa maîtresse pour s’occuper de son épouse», mentionne Yves Jacques. Elle prend donc la décision de perpétuer l’état de crise, en quelque sorte. Son corps se porte bien, mais officiellement, le cancer existe et menace de l’emporter.

Un autre projet auquel le comédien est associé est la pièce écrite et mise en scène par Robert Lepage, La face cachée de la lune. Yves Jacques porte ce solo sur ces épaules depuis 2001, ce qui l’a amené à présenter cette oeuvre plus de 300 fois en Europe, en Asie, en Amérique du Nord, en Océanie et en Amérique du Sud. Même si 19 années ont filé depuis sa création à Québec, la demande ne semble pas près de se tarir.

«Il y a trois semaines encore, je donnais des représentations à Singapour et d’autres vont suivre, notamment en Chine», confirme le comédien, dont le retour au Québec a coïncidé avec une autre tournée théâtrale, celle de la pièce Je suis mixte.