Le comédien Ghyslain Tremblay meurt à 68 ans

Le comédien Ghyslain Tremblay, originaire de Jonquière et bien connu pour avoir interprété plusieurs grands rôles à la télévision québécoise, est décédé mardi soir vers 19h, à l’âge de 68 ans. Atteint de la maladie d’Alzheimer depuis plusieurs années, il a été terrassé par la COVID-19.

M. Tremblay a passé les deux dernières années de sa vie à la Maison L’étincelle, à Verdun, qui est un centre traitant les aînés atteints d’Alzheimer. Joint par Le Quotidien en fin d’après-midi mercredi, son frère François a expliqué que l’homme avait été frappé par une fièvre intense dans la nuit précédant sa mort. Il a finalement succombé moins de 12 heures plus tard.

« Ghyslain était très malade, a confié François Tremblay. Il allait quand même encore assez bien, mais dans les trois dernières semaines, l’Alzheimer avait fait une poussée terrible. La COVID-19 lui est ensuite tombée dessus et ça n’a même pas pris 24 heures. »

La famille prenait des nouvelles par l’entremise de la médecin du défunt, en raison des circonstances qu’on connaît, provoquées par la pandémie de COVID-19. François Tremblay, qui demeure à Jonquière, a vu son frère à la mi-janvier, et somme toute, il se portait bien. Malgré une mémoire affectée, il reconnaissait ses proches.

« Il chantait énormément, il se souvenait des paroles de toutes les chansons et il aimait faire du karaoké, s’est remémoré son frère. Dans la famille, il nous replaçait très bien. »

Le diagnostic de la maladie est arrivé il y a environ six ans, mais la situation de Ghyslain Tremblay a commencé à changer peu de temps avant. « On trouvait qu’il n’allait pas bien, a fait remarquer François Tremblay. Vers 59 ou 60 ans, il a soudainement arrêté de jouer (des rôles). On a déjà rencontré un neuropsychiatre, il y a quelques années, et il nous avait dit: ‘‘votre frère est un très bon comédien et je pense qu’il s’est joué la comédie à lui-même pendant un certain temps’’. On avait effectivement remarqué qu’il était plus stressé et il a décidé d’arrêter de travailler alors que ses affaires allaient encore très bien. »

Ghyslain Tremblay a joué plusieurs rôles importants, au cours de sa carrière, dont celui dans la série L’amour avec un grand A, dans laquelle il jouait un homme violent. Ce rôle a d’ailleurs marqué les téléspectateurs. Il a participé à de nombreuses autres séries télé, dont Virginie, Montréal PQ, Mon meilleur ennemi, Annie et ses hommes, Destinées et Les Invincibles. Il a aussi joué dans Cormoran, Pop Citrouille et Le parc des Braves.

Il laisse notamment dans le deuil ses trois enfants, soit sa fille aînée et ses deux fils.

« Ç’a été une carrière extrêmement bien remplie, mais ce qui me surprend, depuis 15h cet après-midi (mercredi), c’est la quantité de messages qui émanent de partout, a partagé François Tremblay », âgé de 61 ans et l’un des cinq frères et soeurs de Ghyslain Tremblay.

Malheureusement, aucune cérémonie pour célébrer la mémoire de Ghyslain Tremblay ne peut être tenue jusqu’à nouvel ordre, en raison de la crise du coronavirus. Malgré tout, son frère n’oubliera jamais une personne « bourrée de talent et extrêmement travaillante. »

« Avec Ghyslain, il fallait que ça marche droit et c’était un homme très sérieux, même s’il a joué beaucoup de rôles profondément niaiseux, a rappelé François Tremblay avec une pointe d’humour. Il avait une émotion et un coeur énormes. Si tu avais vu les chicanes qu’on a eues! »

Avant la fin de l’entrevue, le frère du défunt a tenu à mettre en garde ceux et celles qui auraient tendance à prendre la maladie à coronavirus avec un grain de sel.

« La COVID-19, il faut prendre ça au sérieux et se méfier », a conclu François Tremblay.

L’auteur, dramaturge et scénariste Michel Marc Bouchard a été l’un des premiers à rendre hommage à son ancien collègue via sa page Facebook.

« C’est avec une profonde tristesse que j’apprends à l’instant le décès de mon ami le comédien Ghyslain Tremblay. Nous nous sommes égarés avec les années, mais son souvenir en a toujours été un de joie. Repose en paix mon ami si généreux. Mes plus sincères condoléances à ses proches », a-t-il écrit.