Le Choeur Expérience Gospel chantera le 13 mai, au New Jersey, dans le cadre du McDonald's Gospel/Fest, le plus gros événement du genre aux États-Unis. La plupart des 54 membres de cette formation sont originaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le Choeur Expérience Gospel au New Jersey

Pour les 54 membres du Choeur Expérience Gospel, une formation enracinée au Saguenay-Lac-Saint-Jean, c'est l'équivalent des séries de la Coupe Stanley, du Mondial de soccer ou d'un tournoi de tennis faisant partie du Grand Chelem. Le 13 mai, ils participeront pour la première fois au McDonald's Gospel/Fest, le plus grand événement du genre aux États-Unis.
La chorale créée il y a trois ans, à l'initiative de Marie-Ève Tremblay, Marie-Noëlle Claveau, Patrice Arton et Cynthia Harvey, sera l'unique représentante du Québec, possiblement du Canada. Inscrite dans la catégorie Out Of Town, celle où sont accueillis les interprètes provenant de l'extérieur des États-Unis, elle disposera de quatre minutes pour montrer à quoi ça ressemble, du gospel au pays des épinettes.
« Nous avons soumis notre candidature à l'automne, après avoir contacté le pasteur responsable de cet événement tenu au Prudential Center de Newark, au New Jersey. Puisque nous n'étions pas en mesure de participer à une audition, il nous a invités à envoyer un dossier, des films et des enregistrements, et la réponse a été communiquée la semaine passée. Nous sommes tellement excités », a confié Marie-Ève Tremblay mercredi, lors d'une entrevue accordée au Quotidien.
Directrice artistique du Choeur Expérience Gospel en compagnie de Marie-Noëlle Claveau et Patrice Arton, elle raconte que les compétitions débutent à 16 h et sont couronnées, chaque jour, par un grand spectacle. La scène est aménagée au centre de l'amphithéâtre bien connu des amateurs de hockey, puisqu'il s'agit du domicile des Devils.
« C'est un aréna gigantesque en vertu de ses 18 000 places. Juste d'aller là, je considère que nous avons déjà gagné, que nous réaliserons notre rêve en entrant dans une grosse bulle de bonheur. C'est tellement vrai que je n'ai pas vérifié combien de formations étaient inscrites dans notre catégorie, ni s'il y aura des bourses. Tout ce que nous espérons, c'est de produire un bel effet », souligne Marie-Ève Tremblay.
La chorale sera accompagnée par un band maison, puisque ses musiciens réguliers ne pourront faire le voyage. Quant aux dépenses que générera cette équipée au New Jersey , elles seront absorbées par les chanteurs, de même qu'un certain nombre de commanditaires. L'idée de compléter le financement à l'aide d'un spectacle-bénéfice a été évoquée, mais les délais sont trop serrés.
« Notre prochain spectacle dans la région aura lieu à l'automne et ce sera encore mieux, puisqu'on aura parlé de nous dans l'intervalle. Nous souhaitons aussi nous produire à Québec et Montréal. Des perches ont été tendues à cet effet », révèle Marie-Ève Tremblay. Elle ajoute que l'enregistrement d'un album fait toujours partie des priorités de la formation, dont le statut est celui d'un organisme sans but lucratif.
Le groupe misera sur Thou Oh Lord
La pièce qui sera interprétée par le Choeur Expérience Gospel, le 13 mai, a pour titre Thou Oh Lord. La formation du Saguenay-Lac-Saint-Jean compte sur cet air traditionnel pour faire bonne impression dans le cadre du McDonald's Gospel/Fest, puisqu'il met en valeur la cohésion des interprètes, cette faculté qu'ils ont de mettre leur talent en commun.
« C'est une oeuvre que nous avons l'habitude de présenter en rappel. Elle est très touchante et montre bien notre force, qui consiste en l'unicité des voix. Il n'y a aucun solo là-dessus, en effet. Tout se fait en groupe, si bien qu'au New Jersey, le public entendra 54 chanteurs à fleur de peau », décrit la directrice artistique Marie-Ève Tremblay.
Le Choeur Expérience Gospel a beau fréquenter Thou Oh Lord depuis longtemps, il n'est pas question de se pointer au festival en surfant sur le vieux gagné. Chaque membre a donc reçu le matériel nécessaire pour pratiquer à la maison, notamment les partitions. En plus, des séances de travail occuperont le groupe pendant deux fins de semaine, en mars et en avril.
« Ce sera suffisant pour que nous puissions nous préparer de manière satisfaisante, compte tenu de la présence de chanteurs expérimentés au sein de notre chorale. Ce qu'il faudra peaufiner, entre autres, c'est notre maîtrise de l'anglais. De ce côté-là aussi, nous voulons être ''top notch'' », fait observer Marie-Ève Tremblay.
Si le voeu des membres se réalise, il sera possible de vivre en temps réel, ou presque, la performance que le groupe livrera au New Jersey. « Nous souhaitons filmer là-bas et diffuser notre participation sur la page Facebook du Choeur Expérience Gospel. Ce sera un baume pour ceux qui nous connaissent et qui ne pourront pas faire le voyage », estime la directrice artistique.