L’Invisible traversée a été inspiré par les désirs posthumes du parrain de l’artiste Johanne Bilodeau, qui désirait que ces cendres soient dispersées dans le fjord du Saguenay.
L’Invisible traversée a été inspiré par les désirs posthumes du parrain de l’artiste Johanne Bilodeau, qui désirait que ces cendres soient dispersées dans le fjord du Saguenay.

Le chemin de croix de Johanne Bilodeau

Stéphane Bouchard
Stéphane Bouchard
Le Quotidien
La mort d’un proche parent qui voulait que ses cendres soient dispersées dans le fjord du Saguenay a inspiré à l’artiste Johanne Bilodeau, dont la famille paternelle a des racines à Arvida, une exposition d’une quinzaine de tableaux présentée à la Bibliothèque de Chicoutimi.