Le chanteur Antoine « Fats » Domino fils est décédé mardi à l’âge de 89 ans.

Le chanteur Fats Domino est décédé à 89 ans

Le chanteur Antoine « Fats » Domino fils est décédé mardi à l’âge de 89 ans.

(NOUVELLE-ORLÉANS) - Un porte-parole du bureau du coroner de Jefferson Parish, en Louisiane, a indiqué que ce pionnier du rock est mort de causes naturelles à 3 h 30, heure locale.

Domino a vendu plus de 110 millions à travers le monde, grâce à des tubes comme « Blueberry Hill » et « Ain’t It a Shame ».

Il comptait parmi les dix premiers artistes à avoir été intronisés au Temple de la renommée du rock and roll. Le guide des disques Rolling Stone l’avait jadis comparé à Benjamin Franklin, l’éminence grise d’un mouvement révolutionnaire.

Enregistrée en 1956, sa version de « Blueberry Hill » a été choisie par la bibliothèque du Congrès des États-Unis au nombre des enregistrements audio dignes d’être préservés. Le comité avait rappelé que Domino avait insisté pour chanter cette chanson en dépit des doutes du réalisateur, avant d’ajouter que « ses racines néo-orléanaises transparaissent dans le rythme créole qui ajoute richesse et profondeur à la performance ».

Fats Domino était devenu en 1998 le premier musicien purement « rock » à recevoir la National Medal of the Arts, mais sa santé l’a empêché de se rendre à Washington la cueillir des mains du président Bill Clinton.

Domino a essuyé un dur coup quand l’ouragan Katrina a dévasté La Nouvelle-Orléans en août 2005 : sa maison a été lourdement endommagée, il a perdu trois pianos et des dizaines de disques d’or et de platine, et sa famille et lui ont été secourus par bateau.

Le chanteur avait expliqué au magazine Ebony avoir cessé d’enregistrer de la musique car on lui demandait d’adopter un style plus moderne, ce qu’il refusait de faire. Il a donné un de ses derniers concerts à New York en 2007.

Sa femme Rosemary, avec qui il était marié depuis 50 ans, est décédée en avril 2008. Le couple avait élevé huit enfants dans le même quartier que celui où il avait grandi.