Le Quotidien
Bang compte construire un bâtiment d’accueil près de la route et des infrastructures électriques, ainsi que cinq cabines autonomes dispersées sur la terre, afin d’y accueillir des artistes en résidence.
Bang compte construire un bâtiment d’accueil près de la route et des infrastructures électriques, ainsi que cinq cabines autonomes dispersées sur la terre, afin d’y accueillir des artistes en résidence.

Le centre Bang transformera une terre forestière en laboratoire vivant

Anne-Marie Gravel, rédactrice en chef
Anne-Marie Gravel, rédactrice en chef
Le Quotidien
Bang est maintenant propriétaire d’une terre forestière. Le centre d’artistes, qui compte en faire un lieu unique pour les artistes et les collaborations, devient ainsi le premier au Canada à posséder une forêt et à être producteur forestier.