Martin Michaud, l’auteur des romans mettant en scène Victor Lessard et scénariste de la série télé du même nom, a prescrit des livres aux visiteurs du Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean samedi après-midi. Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

L’auteur de Victor Lessard prescrit des livres

« Vous me semblez pâle, vous avez besoin d’un remède. »

Martin Michaud jouait le jeu avec bonheur samedi après-midi lorsque des lecteurs s’approchaient de lui pour une prescription littéraire. L’auteur et scénariste avait reçu le mandat du Salon du livre de suggérer des lectures aux visiteurs avides de découvertes. Une mission que celui qui se cache derrière les romans et la série Victor Lessard a accomplie avec plaisir, lui qui n’avait pas participé à un salon depuis des années. 

Au cours des cinq dernières années, Martin Michaud a été grandement occupé par l’adaptation de ses romans mettant en vedette Victor Lessard. Le projet de série est apparu dans sa vie sans préavis, et il en a changé le cours. 

« Un jour, j’ai reçu un appel de Charles Lafortune qui est aussi producteur. Il m’a dit qu’il était en vacances au Mexique et que ça blonde me haïssait parce que ça faisait 24 heures qu’il ne faisait que lire. Il m’a dit qu’on travaillerait ensemble en télévision. » 

Un peu plus tard, il rencontrait les gens de la boîte de production et sa première expérience de scénarisation se concrétisait. 

Les deux premières saisons de la série sont issues de ses troisième et quatrième romans.

« J’ai travaillé avec un coscénariste puisque ce n’est pas possible pour une seule personne en raison des délais trop serrés. » 

Martin Michaud s’est grandement impliqué dans l’adaptation télévisuelle de ses romans. Il a coscénarisé la série, il a aussi participé à la sélection des acteurs, il s’est impliqué dans le montage et se rend aussi parfois sur le plateau. « Julie Le Breton a réussi à me faire oublier la femme qu’on a l’habitude de voir. Sur le plateau, Patrice Robitaille devient Victor Lessard. C’est impressionnant. »

Ghetto X, une enquête de Victor Lessard est sorti le 28 août dernier. Le 24 octobre prochain, la troisième saison de la série télévisée issue de ce roman apparaîtra au petit écran. 

« J’ai commencé à écrire Ghetto X en janvier 2018 et je pensais le finir en mai. On s’était entendu qu’on commençait le tournage de la troisième saison en mai. Le 1er mai, je n’avais pas terminé l’écriture du roman. J’ai donc écrit la saison 3 de télé en n’ayant que les deux tiers du roman de complétés. C’est un exercice assez intense. La série et le roman, ce n’est pas exactement pareil. C’est difficile d’effacer l’image des acteurs quand j’écris les romans. C’est comme bâtir une muraille de Chine dans ma tête. Je ne suis pas certain que je le referais. » 

Martin est en discussion pour l’adaptation d’une quatrième saison de Victor Lessard. Il projette l’écriture d’un prochain roman mettant en scène le personnage. Il caresse aussi un projet de série télé différent, une toute nouvelle histoire.

« J’ai autant de plaisir à écrire un roman que de la télévision. »

Le plaisir, il le trouve également au Salon du livre, un endroit auquel il n’avait pas participé depuis des années. 

« C’est mon premier salon depuis longtemps. J’avais oublié à quel point les gens sont gentils et bienveillants. C’est une grosse dose d’amour », assure celui qui a maintenant deux types de fans, soit ceux qui ont lu les romans et qui se sont laissés tenter par la série, et ceux qui ont regardé la série d’abord, puis qui se sont lancés dans la lecture.