L'auteur originaire de Saint-Félicien, Alain Gagnon, s'est éteint à l'âge de 74 ans.

L'auteur Alain Gagnon s'éteint

L'auteur originaire de Saint-Félicien Alain Gagnon s'est éteint à l'âge de 74 ans. L'homme, qui a passé la majeure partie de sa vie au Saguenay, a rendu l'âme à l'hôpital de Chicoutimi, ce week-end. Il est l'auteur d'une quarantaine d'ouvrages.
Auteur de romans, nouvelles et de recueils de poésie, Alain Gagnon était bien connu dans l'univers littéraire du Saguenay-Lac-Saint-Jean. L'homme, qui était également traducteur, était l'un des fondateurs de l'Association professionnelle des écrivains de la Sagamie, créée en 1992 en compagnie de l'auteur et journaliste retraité, Yvon Paré. D'ailleurs, ce dernier a rendu un hommage à son vieil ami, dimanche, via sa page Facebook. 
«Un écrivain comme il ne s'en fait plus. Un travailleur, un passionné qui mettait l'écriture en avant de tout. Je l'ai connu lors de nos premiers pas dans le monde étrange de la littérature. Moi, de La Doré, lui de Saint-Félicien. Deux fous, deux mondes qui n'ont cessé de se croiser», a-t-il écrit. 
«Je t'ai suivi, toujours, comme tu m'as suivi. Tu m'appelais ''mon pays'' pour montrer nos racines et nos appartenances. Tu es maintenant de l'autre côté, ce monde qui te fascinait tant et que tu as exploré dans nombre de tes ouvrages», a ajouté Yvon Paré. 
Au cours de sa carrière, le prolifique auteur a remporté de nombreux prix littéraires, dont plusieurs décernés par le Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il a notamment signé Le bal des dieux, Les gardiens de glace, Le ruban de la louve et Jakob, fils de Jakob. Son dernier ouvrage, l'essai Fantômes d'étoiles, avait été publié en 2015.
L'homme de lettres laisse dans le deuil son épouse, leurs trois enfants et leur petit-fils.