Laurence Latreille visite les élèves du programme Arts et métiers de la scène, durant le festival 2 jours au théâtre.

Laurence Latreille partage sa passion

Même si elle a fait partie de Fugueuse, une des séries télévisuelles les plus populaires des dernières années et qui a marqué les esprits par son côté cru et réaliste, Laurence Latreille a pris le temps de venir donner des conseils aux élèves du programme Arts et métiers de la scène de l’École polyvalente de Jonquière.

Celle qui n’a que 23 ans et qui interprétait Ariane dans un des plus grands succès récents du petit écran trouvait important de parler de son expérience à des jeunes qui sont intéressés par le métier de comédien. C’est pourquoi elle a accepté d’être la marraine du festival 2 jours à vivre au théâtre, qui se poursuit jeudi.

La carrière de Laurence Latreille peut paraître bien lancée, mais l’actrice a été envahie par le doute avant de tenter sa chance dans la profession. « Quand j’avais leur âge, en secondaire 5, je ne pensais pas que j’allais faire ce métier. Je suis allé étudier en psychologie à l’Université d’Ottawa », se rappelle-t-elle.

Après un an d’études universitaires, Laurence Latreille a cependant décidé de suivre ses rêves. « J’avais tellement peur. Finalement, je me suis juste fié à mon instinct et j’ai décidé de continuer là-dedans, et ça fonctionne bien », explique la comédienne qui visite Saguenay entre deux projets.

Atelier

En plus d’assister aux productions théâtrales des élèves en Arts et métiers de la scène, Laurence Latreille offrira un atelier sur l’interprétation musicale dans le théâtre. Elle ne sera pas complètement dépaysée. Depuis 2012, elle donne des formations dans ce domaine.

« J’ai l’habitude de travailler avec des jeunes. Mais depuis que je suis à Montréal, j’ai moins l’occasion d’enseigner. Je suis plus en train de travailler, j’ai moins de temps évidemment. De pouvoir partager ma passion, c’est toujours enrichissant », lance-t-elle lors de son passage au Quotidien.

Avec les élèves, elle fera un petit retour aux sources. « Je vais tester certaines choses pour essayer de mélanger chant et théâtre, pour voir jusqu’à quel point on peut interpréter une chanson plutôt que seulement la chanter. »

À la fin, la jeune comédienne veut insister sur le plaisir de jouer. « Ce qui est beau quand tu es jeune, c’est que tu baignes dans le jeu uniquement pour le plaisir, pour explorer. Avoir eu leur âge, j’aurais été contente de me faire dire que c’est possible de le faire, de continuer. Que le plus important, c’est de se laisser guider par la passion et le plaisir. »

Horaire chargé

On peut voir Laurence Latreille dans plusieurs projets télévisuels, notamment Une autre histoire et Medih et Val, deux séries diffusées à Radio-Canada. En avril, elle participera à une pièce de théâtre, Le Scriptarium, qui sera présentée à Montréal et ensuite à Québec.

Après, elle espère continuer d’avoir plusieurs contrats, tant sur la scène qu’au petit et au grand écran. « J’adore tous les médiums, ils ont tous quelque chose de différent. Mais je n’ai pas encore touché au cinéma. C’est quelque chose que j’attends patiemment, mais qui me ferait vraiment plaisir », affirme-t-elle.