L’art sacré aspire à montrer ce qui est plus grand que nous, indique l’artiste Linda-Pierre Bélanger.

L’art sacré s’invite à Alma

La ville de l’hospitalité, Alma, recevra vendredi et samedi une trentaine de peintres, sculpteurs et poètes qui font de l’art sacré lors de l’événement Chemins de l’art, Chemins de foi.

Cette rencontre ouverte au public regroupe les membres du Réseau d’art chrétien et d’éducation de la foi (RACEF), des créateurs qui ont comme point commun de faire de l’art qui possède une connotation spirituelle. L’organisme est aussi composé d’amoureux de l’art chrétien et de personnes œuvrant dans la pastorale. Il s’agit de la première fois que le RACEF se réunit dans la région.

L’artiste et coordonnatrice régionale du RACEF, Linda-Pierre Bélanger, était bien heureuse d’accueillir tous ces créateurs, chez elle. « Ça nous permet de partager des expériences et d’assister à des conférences. Il y a plusieurs activités au programme le samedi », explique-t-elle.

Si elle convient que toutes les formes d’art comportent une part de sacré, celle que l’on présentera à Alma le week-end prochain aspire à montrer ce qui dépasse l’être humain.

« L’art sacré, comme on l’entend, ça touche un peu plus les sens, l’être. Quand on peint un paysage, par exemple, on témoigne du Créateur, on touche à ce qui est plus grand que nous. On montre le moment qui nous fait grandir intérieurement. »

Deux jours

L’événement a lieu au Havre de l’hospitalité, à Alma. Un vernissage est à l’horaire vendredi soir, à partir de 17 h. Le lendemain, il est possible de rencontrer les invités.

« Les artistes qui seront sur place vont nous raconter ce qu’ils vivent à travers l’art », dit Linda-Pierre Bélanger, à propos du déroulement de ces deux jours qui mettent en valeur le potentiel de l’art religieux.

En plus des œuvres de Mme Bélanger, on pourra voir le travail d’Emmanuel Allard, Normand Décary, Anne-Marie Forest, Béatrice François, Jacques Houle, Réal Lauzon, Isabelle Sentilhes et Trinh Ta.

Une contribution libre de 20 dollars est demandée pour assister aux différentes activités de Chemins de l’art, chemins de foi.