Le long métrage documentaire Playa Coloniale est présenté à Langage Plus jusqu’au 25 mars.

Langage Plus offre un tout inclus

Alors que l’hiver semble être éternel, le centre d’art actuel Langage Plus nous amène ailleurs grâce à un nouveau projet présenté depuis peu.

Playa coloniale, une création de Luc Renaud et de Martin Bureau, fera oublier la neige, le temps froid et l’absence de soleil. Toutefois, cette pause des paysages blancs typiques de notre province se fera à travers une réflexion quant aux fameux forfaits de vacances. 

Le long métrage documentaire projeté au centre d’art d’Alma décortique l’industrie des tout inclus à travers un regard parfois grinçant. Le duo pose un regard critique sur ce type de tourisme très prisé par les Québécois. Quel est l’impact de cette semaine de vacances plus que méritée, à nos yeux, sur un pays comme Cuba ? 

Playa coloniale s’ouvre avec des images d’un Québec tout en hiver. On y retrouve des panneaux publicitaires d’agences de voyages en bordure d’autoroutes enneigées. Ce départ froid et déprimant, pour certains, sera l’occasion de s’évader et de retrouver les fameux pays chauds l’instant d’une semaine. Des images des voyages tout inclus s’offrent à nous. Québécois au bord de la plage, vacanciers en pleine séance d’entraînement et clients trop festifs se présentent à nous dans la salle de projection de Langage Plus. Ces images tirant vers le cliché du voyage se retrouvent en contradiction avec un triste portrait de la pauvreté dans ces pays. « Ce n’est pas faire du tourisme, c’est faire une nouvelle forme de colonialisme », témoigne une employée d’hôtel présentée dans le film de 81 minutes. Playa coloniale quittera les hôtels où les bracelets de couleur sont un code d’identification des clients pour se rendre en ville. La parole sera donnée à ceux qui se retrouvent bien loin de cet univers de vacances créé de toute pièce.

Le projet vidéo de Luc Renaud et de Martin Bureau, qui nous ont donné par le passé Une tente sur Mars, est appuyé par une musique originale de Fred Fortin, Olivier Langevin et Dan Thouin. Impossible de ne pas être interpellé par le fameux Son du Lac dès les premières notes de guitare. Les guitares rudes contrastent avec les images des vacances de rêves au soleil. 

Le long métrage documentaire Playa coloniale est présenté à Langage Plus jusqu’au 25 mars.

Playa coloniale décortique l’industrie des tout inclus.