La vie du célèbre numéro 10 du Canadien de Montréal, Guy Lafleur, sera portée à l'écran. 
La vie du célèbre numéro 10 du Canadien de Montréal, Guy Lafleur, sera portée à l'écran. 

La vie de Guy Lafleur portée à l’écran

Mario Boulianne
Mario Boulianne
Le Droit
Quand on entendait scander trois fois de suite ce prénom à l’intérieur du Forum de Montréal, on savait que le Canadien avait une bonne soirée. Guy ! Guy ! Guy !, lancé comme un cri de ralliement, faisait inévitablement trembler tous les gardiens de but de la Ligue nationale de hockey.

Idole d’une — ou plusieurs — génération de partisans de la Sainte Franelle, Guy Lafleur a marqué l’imaginaire au même titre que Maurice Richard ou que Jean Béliveau. Lafleur a rempli les filets adverses et les poches de ses patrons pendant deux décennies avant de voir l’organisation qu’il vénérait lui tourner le dos. Après deux retours au jeu, à New York et à Québec, il accrochera finalement ses patins.

Voilà une petite partie de la trame que Christal Films Production est en train de concocter en vue de la production d’un film sur la vie du célèbre hockeyeur originaire de Thurso, en Outaouais.

Le producteur Christian Larouche en avait long à dire sur l’admiration qu’il voue au Démon blond.

« C’est simple, Guy Lafleur c’est mon idole de jeunesse, lance-t-il lorsque joint par Le Droit. Mais il faudra bien que je mette mon chapeau de producteur un moment donné parce que Lafleur mérite que ce film soit à la hauteur du personnage. »

Ayant déjà produit des films autobiographiques à succès portant sur la vie de Gerry Boulet et de Louis Cyr, Larouche est conscient de la pression qu’il a sur les épaules et des attentes du public envers son projet.

« Guy Lafleur est l’idole d’un peuple, de la trempe de Félix Leclerc ou René Lévesque, ajoute-t-il. C’est un projet ambitieux, bien sûr. Mais, également très stimulant. Le projet n’est rendu public que depuis quelques heures et déjà, nous ressentons cette pression de bien faire les choses. Et je compte bien faire les choses, en tout respect pour l’homme et sa famille. »

Même à la retraite depuis plusieurs années, Guy Lafleur est resté proche de ses admirateurs.

« Guy Lafleur est l’idole d’un peuple, de la trempe de Félix Leclerc ou René Lévesque. »
Christian Larouche, producteur

Picard à l’écriture

L’écriture du scénario a été confiée à Luc Picard. Lui et Larouche n’en sont pas à leur première collaboration. Picard vient de terminer l’écriture de Gallant : confessions d’un tueur à gages qui devrait prendre l’affiche en 2021 et qui est produit par Christian Larouche.

Pour l’instant, rien ne transpire de la production qui en est à ses premières étapes. L’équipe de Christal Films n’a pas encore de réalisateur pour ce film, et encore moins de distribution. 

Luc Picard est à l'écriture du scénario du film sur la vie de Guy Lafleur.

Mais, la question qui est présentement sur toutes les lèvres est de savoir qui incarnera le Turbo de Thurso. Lafleur a défrayé la manchette autant pour ses incroyables performances sur la patinoire que loin de celle-ci. Vu comme une véritable rock star du hockey professionnel, il faudra un acteur ayant «de la gueule», mais aussi certaines qualités athlétiques pour bien rendre le personnage.

« J’ai reçu la bénédiction de Guy et sa famille pour aller dans des endroits un peu plus sombres de sa vie publique et privée, assure le producteur. Comme je l’ai fait pour Gerry Boulet, je ne vais pas montrer Lafleur plus blanc qu’il ne l’est. Et en plus, Guy est toujours avec nous, bien vivant. Je me dois de rendre un portrait juste, et ce, en tout respect. »

Selon les premiers pronostics, on ne verra pas le Démon blond sur les écrans de cinéma avant la fin de 2022 ou même en 2023. Une attente qui paraîtra une éternité pour les fans de Lafleur et sans doute aussi, pour tous les amateurs de hockey du Québec.