Le Quotidien
Un oiseau en céramique et des bobines de fil. Il n’en faut pas davantage pour réenchanter la vie.
Un oiseau en céramique et des bobines de fil. Il n’en faut pas davantage pour réenchanter la vie.

La résidence de Magali Baribeau-Marchand centrée sur la poésie et les objets du quotidien

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Magali Baribeau-Marchand trouve de la poésie dans les objets les plus modestes et, pour que le commun des mortels succombe également à leur charme, elle multiplie les mises en scène, les juxtapositions. C’est de cette manière que l’artiste originaire d’Alma, vivant désormais à Chicoutimi, a abordé le défi posé par l’Espace Plateforme du Lobe.