Gros loup de François Harvey offrira au public une leçon de chasse à l’orignal par André «Gros Loup» Gagné originaire de Rivière-Éternité.

La programmation dévoilée

Le festival REGARD entamera en force sa programmation avec son classique régional présenté chaque édition, la Soirée 100 % Saguenay, le 14 mars. Le court métrage Crème de menthe réalisé par Jean-Marc E. Roy et Philippe David Gagné donnera le ton à cette récolte des meilleurs du cinéma d’ici.

À la suite de la mort de son père, une jeune fille unique revient au Saguenay. Elle doit vider la maison de son père, accumulateur compulsif. Elle revisitera alors, au travers des différents objets cumulés, la vie de son paternel, tentant au passage de découvrir quelle place elle occupe parmi cette multitude de souvenirs.

Ce film était en lice au Festival international de Clermont-Ferrand cette année. Il s’agit du plus grand événement récompensant les courts métrages.

De la fiction, du documentaire, de l’humour, du drame, du poétique et des paysages seront servis sur grand écran. 

Gros loup, de François Harvey alias Frank et le cosmos, présentera au public une leçon de chasse à l’orignal par André « Gros Loup » Gagné originaire de Rivière-Éternité. Un homme-panache qui danse sur de la musique country. 

La musique prendra place avec la projection du vidéoclip de la chanson La forêt de WD-40, extrait de l’album La nuit juste après le déluge. Un film d’animation en rotoscopie sur cet univers onirique par Hugo Lachance.

Le drame Quand le silence est d’amour de Gaetan Reine relatera l’histoire d’un homme accompagné de sa femme qui tente de vivre paisiblement le temps qu’il lui reste à passer avec son frère, en fin de vie.

L’identité autochtone s’imposera grâce à Historytelling de Guillaume Langlois. L’Histoire. On la prend pour unique et certaine alors qu’elle est toujours biaisée par celui qui la raconte, toujours trop peu critiquée, puis souvent oubliée. À travers ce court métrage, des enfants nous racontent la vraie histoire. 

Au rythme de ses pas, l’imaginaire d’un marcheur s’active. Il se transforme en alpiniste traversant une crête alpine. Voilà qu’un souvenir refait surface. Il se balance maintenant dans les prés. Mais le bonheur n’arrive jamais seul. Les difficultés alourdissent le quotidien, et il reste toujours une paroi vertigineuse à gravir. C’est ce que racontera le film d’animation Sur la ligne de crête de Chantale Boulianne.

Le court métrage Saucha de Claudia Chabot mettra en vedette une danseuse et son histoire. Alexandre Rufin partagera l’histoire des derniers jours en mer des matelots avec son court métrage Des hommes à la mer. 

Par-delà la liberté et la dignité de François Bégin conclura la présentation. Est-ce le coup de fouet qui encourage le travail, ou le travail qui encourage le coup de fouet ? Peut-on obliger un âne à boire ? Pourquoi fait-il si chaud ? À quoi rime tout cela ? Le psychologue et penseur américain Burrhus Frederic Skinner répond à ces questions, et moins encore dans ce film court.

« La qualité du contenu de ces films n’a rien à envier avec les autres. Le milieu cinématographique de notre région se porte bien », assure le relationniste, Max-Antoine Guérin. 

Chaque année, cette soirée attire des centaines de personnes au Théâtre Banque Nationale, faisant de l’événement un rendez-vous entre le public et le cinéma d’ici.

La programmation complète de REGARD sera annoncée jeudi. Le public pourra enfin découvrir tous les films en compétition pour cette 22e édition.

Le court-métrage Crème de menthe réalisée par Jean-Marc E. Roy & Philippe David Gagné entamera la Soirée 100% Saguenay.