La plus récente recrue de La Maestria, Dominique Desmeules, animera la galerie située sur la rue Racine, à Chicoutimi, le 6 décembre. Cette activité s’inscrit dans le cadre d’une démarche ayant pour objet de faciliter l’accès aux oeuvres créées par les membres.

La Maestria ouvre sa galerie tous les jeudis

Souhaitant prolonger l’élan que leur ont procuré les fêtes marquant le 20e anniversaire de La Maestria, ses membres invitent les amateurs d’art à se rendre à leur local du centre-ville de Chicoutimi tous les jeudis, entre 14h et 18h. Jusqu’à la fin de 2019, ils se relaieront afin d’animer cet espace situé au 25 rue Racine Est, que ce soit en répondant aux questions des visiteurs ou en travaillant sous leurs yeux.

« Nous voulons développer une habitude, celle de venir nous voir le jeudi après-midi. Il n’est plus nécessaire d’attendre qu’il y ait un événement spécial ni de recevoir une invitation, comme c’était le cas auparavant. C’est une façon de mieux nous intégrer à la vie culturelle de Saguenay », fait observer la présidente du collectif, l’aquarelliste Micheline Hamel.

Cette initiative coïncide avec le déménagement de La Maestria dans un local proche de ses anciens quartiers, abandonnés pour cause de démolition. La configuration des lieux est différente, en même temps qu’inspirante, puisque deux expositions ont été montées en l’espace de quelques mois. Celle du 20e anniversaire a permis aux anciens membres de côtoyer les effectifs actuels, par œuvres interposées. Quant à la deuxième, elle est centrée sur les 12 artistes qui font équipe aujourd’hui.

« Chacun de nous s’est vu confier un espace qu’il a été libre de meubler à sa guise. Il y a plus d’œuvres que la fois précédente, peut-être une soixantaine au total. C’est une belle occasion de découvrir le travail de nos quatre nouveaux membres, soit Jean Delage, Dominique Desmeules, Karine Morin, ainsi que Véronique Blais », souligne Micheline Hamel.

Elle ajoute que la dernière arrivée, Dominique Desmeules, sera présente cette semaine, plus précisément le 6 décembre. C’est donc elle qui accueillera les visiteurs à la galerie. « Il s’agit d’une belle acquisition pour La Maestria. Cette artiste est connue pour ses fleurs peintes à l’acrylique, des œuvres avec beaucoup de textures. Elle correspond à ce que nous recherchons, soit des personnes qualifiées qui acceptent de donner du temps pour assurer la bonne marche de nos activités », énonce la présidente.