L’exposition La galerie de casse-têtes regroupe des pièces de différentes époques récupérées par La Caserne de jouets Saguenay au fil de ses collectes.

La galerie de casse-têtes: replonger dans ses souvenirs

Le casse-tête. Un jeu qui plaît autant aux petits qu’aux grands et qui, au fil des décennies et des modes, a pris différentes formes. La Pulperie de Chicoutimi collabore à nouveau avec La Caserne de jouets Saguenay et présente une exposition entièrement dédiée au jeu solitaire. Jusqu’au 2 avril, grâce à l’exposition La galerie de casse-têtes, les visiteurs pourront replonger dans leurs souvenirs et découvrir du même coup que le casse-tête, c’est beaucoup plus que ce qu’on serait porté à croire.

Pour une troisième année consécutive, des trésors conservés à La Caserne de jouets Saguenay sont présentés au public à La Pulperie de Chicoutimi. Après les jouets en général et les jeux de société, c’est au tour du casse-tête d’être la vedette d’une des aires d’exposition du musée. 

Mario Gagnon, responsable de La Caserne de jouets Saguenay, a déniché des spécimens récents et anciens qui, à eux seuls, permettent de voyager à travers les époques. 

Le casse-tête le plus ancien présent dans le cadre de l’exposition date de 1940. Il s’agit d’un casse-tête miniature arborant deux chevaux. 

Des casse-têtes à l’image des personnages de Disney datant de 1966, un casse-tête de Mary Poppins de 1964 et un autre de Fanfreluche fabriqué en 1972 permettront aux plus grands de replonger dans leurs souvenirs.

Comme les pièces répertoriées proviennent toutes de dons du public faits à La Caserne de jouets Saguenay, on ignore la date de fabrication de plusieurs des puzzles. On parle des années 50, 60, 70, jusqu’à aujourd’hui.

Plusieurs casse-têtes traditionnels sont exposés, ils sont de bois ou de plastique. Mais le visiteur apprendra aussi que le casse-tête peut prendre diverses formes. Casse-tête de blocs de bois, Sudoku sur planche de bois, casse-tête de métal qui exige dextérité et patience, casse-tête 3D, Domino, Balle surprise de Tupperware, casse-tête d’association, Puzzle Mosaïque, cube Rubik et plus encore font partie de la grande famille des casse-têtes. 

Sur place, les visiteurs pourront également s’amuser à répondre à des questions afin d’associer de gros morceaux de casse-tête exposés un peu partout.

Mario Gagnon, qui conserve les casse-têtes à La Caserne de jouets Saguenay depuis des décennies, est particulièrement satisfait de la forme que prend l’exposition.

« Je suis très heureux du résultat. Ça vient nous chercher, ça amène une nostalgie. L’exposition touche tous les groupes d’âge. Les enfants et même les adultes vont apprendre des choses. J’ai moi-même appris que le cube Rubik est un casse-tête », affirme-t-il. 

« Pour nous, c’est une belle visibilité. Ça permet aussi aux gens de voir que les jouets qu’ils nous donnent et qui sont des pièces de collection servent », explique celui qui a fondé l’organisme à but non lucratif qui célèbre son 30e anniversaire. 

Mario Gagon assure d’ailleurs qu’il dispose de matière pour tenir bien d’autres expositions encore. En attendant, il invite la population à visiter l’exposition, notamment au cours de la période des Fêtes. « La galerie de casse-têtes va plaire à toutes les générations. »