Nicolas Ellis se joindra à ses parents David Ellis et Nathalie Camus, le 12 avril, à l’occasion d’un concert diffusé via la page Facebook de la Fabrique culturelle.
Nicolas Ellis se joindra à ses parents David Ellis et Nathalie Camus, le 12 avril, à l’occasion d’un concert diffusé via la page Facebook de la Fabrique culturelle.

La famille Ellis en concert, le 12 avril

Écouter de la musique classique représente l’une des activités les plus gratifiantes lorsque la vie nous bouscule. Puisqu’il n’est plus possible de le faire dans des salles, Télé-Québec lance une série de concerts diffusés chaque dimanche à 11h, via la page Facebook de la Fabrique culturelle. Baptisée Les Concerts en famille, cette séquence sera lancée le 12 avril, avec le concours de la famille Ellis.

Il s’agit évidemment de David Ellis et Nathalie Camus, respectivement violoncelliste et violoniste au sein du Quatuor Saguenay. Ils se joindront à leur fils Nicolas Ellis, confiné avec eux dans leur chalet de Saint-Fulgence. Le jeune chef d’orchestre étant aussi pianiste, c’est sur cet instrument qu’il participera à l’interprétation du Trio en si bémol majeur de Beethoven, ainsi que du Trio no. 2 en mi bémol de Schubert.

« Ce sera un défi au plan technique, vu que ce sont les artistes eux-mêmes qui devront se brancher sur leurs outils web. Le programme durera une trentaine de minutes et devrait jouir d’un bon rayonnement. Il rejoindra un public différent de celui de la Fabrique culturelle », anticipe Jocelyn Robert, coordonnateur régional de Télé-Québec au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Il raconte que c’est sa consoeur de Rimouski, Diane Dubé, qui a lancé l’idée de cette série de concerts. La formule existait déjà, mais c’est la première fois que le réseau explore la mouvance classique. Sachant que son collègue possède des antennes dans ce milieu, qu’il a été directeur général de l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, elle s’est tournée vers lui afin de mettre cette idée en marche.

« Le confinement nous amène à faire les choses différemment, comme l’illustre notre collaboration avec le festival REGARD (des films de l’édition 2020 sont diffusés par la Fabrique culturelle). Dans ce cas-ci, je suis content parce qu’on donne du travail aux artistes », fait observer Jocelyn Robert.

La semaine suivante, soit le 19 avril à 11h, ce sera au tour de la famille Garneau, d’Alma, de faire vibrer les mélomanes. On parle cette fois de cinq personnes, soit les parents Richard Garneau (violon) et Marie-Claude Beaumont (piano), de même que leurs garçons Éloi (violoncelle), Raphaël (marimba) et Francis (violon).

Le menu s’annonce éclectique, avec une czardas de Vittorio Monti, un tango de Kirsi Pääkkonen, une oeuvre classique de Kreisler et bien d’autres choses. « Cette famille vit en confinement depuis des semaines, rapporte Jocelyn Robert. Elle en profite pour faire de la musique à temps plein. »

Ensuite, la série des Concerts en famille migrera dans différentes régions du Québec. Le 26 avril, c’est à Rimouski qu’on retrouvera la famille Quimper-Bouchard, tandis que le 3 mai, le chef d’orchestre Jacques Marchand se produira en compagnie de sa conjointe, directement de l’Abitibi. Après, ça dépendra de la réponse et toutes les options demeurent ouvertes. « On y va un mois à la fois, mais on est prêts à poursuivre », souligne ainsi Jocelyn Robert.