La culture autochtone en valeur à Alma

Après avoir fait le tour du Canada et mérité un immense succès critique, l'exposition Regalia Fierté autochtone s'arrête à Alma.
Regalia tire ses origines d'une démarche menée pendant quatre ans par le photographe Roland Lorente et Aline Saffore, qui signe les textes de l'exposition.
Ils ont sillonné l'Est canadien et ont assisté à une vingtaine de pow-wow ainsi que des rencontres amicales et festives tenues par les Premières Nations, pour capturer 20 portraits saisissants de danseurs issus de 14 nations autochtones différentes.
Véritable ode à la culture autochtone, l'exposition met en valeur la beauté des regalias, des tenues flamboyantes confectionnées et portées par les danseurs participant aux pow-wow et qui reflètent l'identité autochtone. 
Elle cherche à faire connaître les valeurs traditionnelles des Premières Nations, à sensibiliser le public à la culture amérindienne contemporaine ainsi qu'à refléter la diversité des nations autochtones. 
Les photographies sont accompagnées de textes brossant le portrait des danseurs et offrant des réponses sur leurs motivations à perpétuer la tradition des pow-wow et sur ce qu'ils cherchent à exprimer à travers leurs tenues d'apparat. 
Lorente et Saffore
Franco-canadien, Roland Lorente est photographe dans le domaine des arts de la scène et a collaboré à de nombreuses productions en France ainsi qu'avec les Grands Ballets canadiens, le Théâtre du Nouveau-Monde et l'École nationale de cirque de Montréal. Il a présenté de nombreuses expositions depuis 2003. 
De son côté, Aline Saffore est animatrice socioculturelle de formation et vulgarisatrice scientifique au Centre des sciences de Montréal depuis 2000. Elle a signé plusieurs articles dans la presse québécoise et française. 
Regalia Fierté autochtone est présentée conjointement par le Centre autochtone et le Département d'arts et technologies informatisées du Collège d'Alma. Le vernissage aura lieu jeudi, dès 16 h 30.