Chantale Boulianne s’envolera pour Clermont-Ferrand la semaine prochaine.

La cinéaste Chantale Boulianne sélectionnée à Clermont-Ferrand

Le premier court métrage de la cinéaste d’animation Chantale Boulianne, Sur la ligne de crête, a été sélectionné pour participer au prestigieux festival français de Clermont-Ferrand. L’événement, qui aura lieu la semaine prochaine, est le plus grand rendez-vous consacré au court-métrage.

Le film d’animation, composé de plus de 3500 dessins, a été réalisé en 2017. Le court métrage de trois minutes montre le parcours d’un marcheur dont l’imaginaire s’active au fil de ses pas. Il a été diffusé la première fois au Festival Regard, en 2018.

À Clermont-Ferrand, Sur la ligne de crête fera partie d’un programme jeune public qui s’adresse aux enfants de trois ans et plus.

Chantale Boulianne, qui est aussi chargée de cours à l’UQAC, se rendra sur place pour présenter son film et établir des contacts avec le milieu cinématographique. La cinéaste sera accompagnée d’une délégation au festival qui met cette année en valeur le cinéma québécois, canadien et des Premières Nations.

Madagascar, Russie et États-Unis

Sur la ligne de crête n’en est pas à sa première sélection internationale. Présenté à Madagascar, en Russie, et aux États-Unis, il est soutenu par la Bande Sonimage. L’organisme s’est lancé dans la distribution il y a deux ans. « C’est un bel honneur », raconte la coordonnatrice de la Bande Sonimage, Caroline Gagnon, lors d’un entretien téléphonique. Elle affirme avoir été totalement charmée par l’œuvre de Chantale Boulianne.

« Clermont-Ferrand, c’est le plus gros festival au monde pour le court-métrage et le deuxième festival de cinéma après celui de Cannes. Le marché du court-métrage là-bas est l’occasion d’ouvrir des portes et de créer de nouvelles possibilités pour la distribution », explique-t-elle.

En 2018, le festival de Clermont-Ferrand a accueilli plus de 165 000 spectateurs et plus de 3600 professionnels.