Julien Lacroix sera de retour à Chicoutimi en février, moment où Tout.tv Extra diffusera la série Projet 2000, dont il est le concepteur.

Julien Lacroix, entre la scène et le Web

Julien Lacroix est un cas. D’un côté, l’humoriste âgé de 26 ans crée des productions destinées à la télévision et au Web, tout en s’investissant dans son premier one-man-show intitulé (jusqu’ici tout va bien). Son agenda est chargé comme celui d’un ministre. En revanche, il s’est donné beaucoup de recul avant de prendre la route avec la version achevée de son spectacle. Quelque chose comme une centaine de sorties. Ça montre que ce jeune homme connaît la valeur du temps long.

« Après avoir gagné trois prix au Gala les Olivier, je tenais à ce que ce soit bon. Je voulais être prêt et maintenant que la première montréalaise est passée, c’est juste du plaisir. J’aime la tournée. J’ai toujours voulu en faire et c’est d’autant plus agréable que je voyage avec des amis. On est partis pour deux ans », a-t-il mentionné récemment, au cours d’une entrevue réalisée au journal.

Julien Lacroix venait de briser la glace au Théâtre Banque Nationale de Chicoutimi, où une supplémentaire aura lieu le 20 février. La salle était pleine, en effet, un résultat impressionnant lorsqu’on prend en considération le nombre d’humoristes sillonnant les routes du Québec. Reconnaissant, l’artiste originaire de Longueuil affirme que son public est formé d’une majorité de personnes âgées de 17 à 45 ans, ce qui n’empêche pas des gens plus vieux – ou plus matures – d’aller à sa rencontre.

« Devant le public, je ne suis pas stressé et j’ai du fun. Ce que je propose est un mélange de cru et d’absurde. Je suis authentique, intransigeant et verbomoteur. Je tire dans toutes les directions, puis je montre une vidéo de moi à l’âge de 10 ans. Je finis le spectacle dans l’autodérision », fait observer l’humoriste. La première partie, elle, est assurée par son camarade Mathieu Pepper-Dorion, un gars de la même génération « qui va de l’anecdote au vulgaire ».

Projet 2000

Connu pour ses capsules diffusées sur le Web, Julien Lacroix est à l’origine de deux séries qui ont aussi emprunté cette voie pour trouver leur public. Après Les prodiges, créée et jouée avec Yannick de Martino – le duo vient de livrer la deuxième saison –, l’humoriste a écrit les textes de Projet 2000 avec Olivier Thivierge et Louis Morrissette. Pour voir le résultat, il faudra visiter le site de Tout.tv Extra à compter du mois de février.

« L’histoire se passe en 1999. Des jeunes qui viennent de finir leur secondaire font un party après avoir produit une vidéo décrivant de quelle manière ils se voient, dix ans plus tard. Leurs plans changent dès l’après-bal, cependant, lorsque l’un d’eux, un gars, passe à un cheveu de mourir. Ça amène les autres à vivre à fond pendant l’été qui suit », raconte Julien Lacroix.

Lui-même fait partie de la distribution aux côtés de Catherine Brunet, Sonia Vachon, Yannick de Martino, Pierre-François Legendre, Mehdi Bousaidan et Julianne Côté. Dix épisodes de 15 minutes chacun ont été mis en boîte et l’esprit qui s’en dégage se rapproche de celui d’American Pie, une franchise cinématographique que le concepteur et scénariste a beaucoup fréquentée.

« Quand t’es jeune, tu veux tester tes limites », énonce Julien Lacroix, qui voit dans le Web un véhicule plus intéressant que la télévision conventionnelle, du moins à ce stade-ci de sa carrière. C’est beaucoup moins long pour faire aboutir un projet et comme les coûts de production sont plus modestes, lui aussi en profite pour tester ses limites.