Jérôme Couture lancera un nouvel extrait radio d’ici quelques semaines.

Jérôme Couture, chanteur et producteur

Les prochains mois seront fortement occupés pour Jérôme Couture. L’artiste saguenéen partage son temps entre l’écriture et les séances en studio. Comme si cela n’était pas assez, le rôle de producteur s’ajoute à ses nombreux talents.

La 19e édition du Salon des gourmets qui se déroulait, samedi, à l’Hôtel Le Montagnais, a été l’occasion pour les participants de vivre une expérience haute en saveurs et en musique. 600 personnes ont assisté à la prestation de l’artiste lors du souper-bénéfice organisé pour CORAMH. C’est un énième retour à la maison pour celui que nous avons partagé avec le reste de la province à la suite de sa performance plus que remarquable à La Voix en 2013. 

Le rendez-vous unique de samedi a été l’occasion de redécouvrir le répertoire de l’auteur-compositeur et interprète. Un alignement constitué de chansons qui tournent plus que régulièrement à la radio. Accompagné de deux musiciens, il a également visité les succès des dernières années. Même s’il adore cette portion de reprises, celui qui est derrière plusieurs succès francophones avoue que rien ne vaut d’interpréter son répertoire. Le public qui danse et qui s’amuse au son de ses chansons reste l’ultime récompense.

La pop est naturelle pour Jérôme Couture. Celui qui a été, entre autres, formé en jazz, confirme aimer la musique positive, les rythmes et les paroles accrocheuses. Un style qui n’est pas toujours considéré à sa juste valeur par la critique. Et pourtant, le public adore. Il sourit à l’idée un peu simpliste que les chansons populaires découlent d’une recette unique. Si c’était le cas, tout le monde la choisirait. L’artiste, qui a notamment étudié au collège d’Alma, assure écrire par instinct et non pas dans l’obligation de créer un succès commercial. 

Nouvel extrait 

Au courant des prochaines journées, Jérôme Couture offrira à ses fans, un tout nouvel extrait radio, une collaboration avec son bon ami, Marc Dupré. Cette chanson ouvre la voie à un nouvel album qui risque d’être lancé à l’automne 2018. Le prochain album sera une production de l’artiste saguenéen qui produit déjà sa tournée de spectacles. Selon lui, cette façon de faire est un moyen de survivre à l’industrie musicale qui est en grand bouleversement. « En me tournant vers la production, j’ai plus de liberté. Je suis en mesure d’offrir ce que je crois qui est le mieux pour le public. J’ai envie de chanter mes chansons en duo et en trio, et ce, dans différentes salles », confie-t-il. Cette décision l’amène a prendre plus de place et plus de décisions dans sa carrière.

Les projets sont nombreux pour celui qui gagne sa vie avec la musique depuis la fin de ses études. C’est bien connu, avant d’avoir été révélé au grand public par la télévision, Jérôme Couture a roulé sa bosse dans l’industrie musicale pendant une décennie. En entrevue au Quotidien, il assure avoir toujours eu la fibre entrepreneuriale. 

« Lorsque les contrats étaient moins nombreux, je créais des projets ou des groupes. Je n’ai jamais ouvert la porte à un emploi qui n’était pas relié à la musique. À mes yeux, c’était comme si je ne peaufinais pas mon art », a-t-il précisé.