Le copropriétaire des concessions alimentaires à La Saguenéenne, Yves Tremblay, le producteur Jean Lavoie, la directrice de l’Association régionale de loisirs pour personnes handicapées, Manon Blackburn, la chanteuse Jeanick Fournier, et son gérant, Richard Girard, ont annoncé le retour de l’interprète dans la grande salle de l’hôtel, en juillet et en août.

Jeanick Fournier retourne à La Saguenéenne

À dix années de distance, Jeanick Fournier retournera à l’hôtel La Saguenéenne de Chicoutimi afin de poursuivre ses fréquentations avec le répertoire de Céline Dion. Elle y donnera 12 représentations du spectacle Jeanick Fournier chante Céline, une édition estivale que l’artiste originaire de la région a pris soin d’actualiser.

« J’aurai des compositions plus récentes, comme Parler à mon père, ainsi que des reprises que fait Céline sur scène. Je vais interpréter The Show Must Go On, une pièce de Queen que j’ai intégrée il y a un an, et aussi le classique de Ike et Tina Turner, River Deep, Mountain High. Comme il y a beaucoup de ballades, le fait que ce titre soit rythmé aide à équilibrer les choses », a raconté Jeanick Fournier au Progrès, mercredi, dans la foulée d’une rencontre de presse tenue à Chicoutimi.

Elle était rayonnante, manifestement heureuse de renouer avec une salle qui a compté pour beaucoup dans l’avancement de sa carrière. Lancé à l’hôtel Richelieu de Jonquière il y a une douzaine d’années, son hommage à l’orgueil de Charlemagne avait pris une autre dimension lors de sa première escale à La Saguenéenne.

« C’est tout un honneur de revenir ici », confie l’artiste, qui sera appuyée par cinq musiciens et une choriste. Trois sont de l’aventure depuis le jour 1, soit la violoniste Pascale Croft, le batteur Guillaume Côté et le bassiste David Champoux. Les autres membres de l’équipe sont Dave Dufour (guitare), Michel Otis (piano) et Josée Goulet (choriste).

Ils évolueront devant un écran géant où seront évoqués les parcours de Céline Dion et de Jeanick Fournier, ce qui constitue une autre des nouveautés introduites cette année. En revanche, ceux qui veulent entendre ou réentendre All By Myself, S’il suffisait d’aimer ou My Heart Will Go On n’ont aucune raison de s’inquiéter. Ces airs – et bien d’autres – sont aussi immuables que la communion à la messe du dimanche.

Des surprises

Les représentations auront lieu les jeudis, vendredis et samedis, du 19 juillet au 9 août. Or, chaque rendez-vous comportera une part de surprise, puisque Jeanick Fournier se donne comme objectif d’accueillir un interprète par soir. « Certains seront connus ; d’autres, moins. Ils viendront partager cette passion que j’ai pour Céline », mentionne-t-elle.

Le prix des billets, disponibles via le réseau Réservatech, s’élèvera à 32 $ pour les adultes et à 15 $ pour les enfants âgés de 10 ans et moins. Fait à signaler, un montant de 2 $ par billet sera canalisé vers l’Association régionale de loisirs pour personnes handicapées. C’est une cause à laquelle la chanteuse est d’autant plus sensible qu’elle et son conjoint, Richard Girard, ont adopté deux enfants atteints de la trisomie 21.

Quant au nombre de représentations, il a été réduit de moitié par rapport à la situation qui prévalait en 2016, le dernier été où une production estivale a été mise à l’affiche. Il s’agissait d’Apparence, le spectacle du magicien Yoland Boudreault, qui a été offert 25 fois. « Cette année, nous nous limitons à 12 soirs parce qu’il est plus difficile de vendre des billets. Il y a tellement d’événements gratuits », note Yves Tremblay, copropriétaire des concessions alimentaires à La Saguenéenne.