Jacobus donnera un spectacle au Côté-Cour de Jonquière, vendredi. Du même souffle, il annonce la sortie d’un album de Radio Radio en mai. Ce sera le dernier du groupe, qui se retirera après avoir effectué une tournée estivale.

Jacobus entend se retirer à 40 ans

Jacobus est un homme avec un plan. Malgré le succès de son deuxième album solo, Caviar, et l’intérêt suscité par le groupe Radio Radio, dont il fait partie depuis sa fondation, le rappeur originaire de l’Acadie sait que cette phase de sa carrière prendra fin dans quatre ans. L’arrivée de la quarantaine coïncidera en effet avec sa retraite. Sa retraite de la scène, pas nécessairement de la scène musicale.

« J’ai 36 ans et je veux partir à 40, a confirmé l’artiste, mercredi, à la faveur d’une entrevue téléphonique accordée au Quotidien. Rendu là, je vais me concentrer sur des activités comme la production en studio, la mise en scène et l’écriture. Je travaillerai pour d’autres personnes, surtout celles de la nouvelle génération. Mais d’ici là, il me reste un quatre ans solide. »

L’un de ceux qui stimulent sa créativité est son jeune collègue Shane Dulong, qui provient de la Nouvelle-Écosse. « Il a de l’énergie et nous préparons ensemble son projet solo. Je sais que le futur, ce sera lui, affirme Jacobus. Il m’arrive aussi de lui céder la place pendant mon spectacle. À cette étape de ma tournée, je le laisse faire deux ou trois chansons. »

Cette marque de confiance sera renouvelée ce soir (jeudi), au Vieux Bureau de Poste de Saint-Romuald, puis vendredi, au Côté-Cour de Jonquière. Ces rendez-vous coïncident avec le dernier chapitre de la tournée Caviar, du moins en terre québécoise. Ce qui restera à compléter, ce sera le volet européen, qui se déploiera en France et en Belgique, quelque part en mars.

« Nous avons joué partout au Canada, participé à de nombreux festivals. Je viens d’en faire un à Whitehorse et la réaction du public a été forte. Il y avait une bonne vibe et je suis sûr qu’on va prolonger ça à Saint-Romuald et à Jonquière, indique Jacobus. Le spectacle est bien rodé et l’idée, c’est de faire le party. L’album a été créé dans cet esprit-là, pour que le monde vienne danser pour oublier ses problèmes. »

Suivant cette logique, il étrennera cette semaine la version scénique de Photo sur moi, une composition encore toute fraîche, dont la compagnie Telus fait grand usage dans sa publicité. « On voulait la sortir plus tard, mais ils ont préféré aller plus vite. Cette pièce qu’on a réalisée pour le fun connaît un bon début sur Spotify », se réjouit le grand barbu.

Il précise que le cœur de son public, ce sont les 18 à 35 ans, auxquels se greffent d’autres amateurs de rap. Il est plus jeune que celui de Radio Radio qui, justement, vient de compléter un album, lequel sera le tout dernier. Il devrait sortir en mai, prélude à une ultime tournée tenue au cours de l’été. « Même si on est des amis, ce sera une tournée d’adieu. On va le faire pour nous et pour les fans », annonce Jacobus.

Cette disparition annoncée fait partie du plan évoqué plus haut, tout comme l’enregistrement de son troisième album solo, possiblement en 2021.

Lui aussi, ce sera le dernier. Suivront la tournée et une version plus discrète de l’artiste.