Dans <em>Indice des feux</em>, Antoine Desjardins a emprunté le chemin de la nouvelle afin de raconter sept histoires faisant écho à la crise climatique. Il a tenu à mettre l’humain à l’avant-plan, ajoutant même des touches d’humour à l’occasion.
Dans <em>Indice des feux</em>, Antoine Desjardins a emprunté le chemin de la nouvelle afin de raconter sept histoires faisant écho à la crise climatique. Il a tenu à mettre l’humain à l’avant-plan, ajoutant même des touches d’humour à l’occasion.

Indice des feux, un livre pour toucher les gens, pas pour les assommer 

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Une conversation avec Antoine Desjardins, l’auteur du recueil de nouvelles Indice des feux, permet de constater à quel point l’homme et l’oeuvre ne font qu’un. Les deux sont porteurs d’une vision du monde un brin désenchantée, qui pourrait encore s’obscurcir si on n’y prend garde. Ils évitent soigneusement les imprécations, toutefois, et le piège si invitant du catastrophisme, ce qu’illustrent les touches d’humour qui parsèment leur propos.