Guylaine Tanguay trouve dommage que la Maison du père Noël soit menacée. Le site, qui est à vendre, en est à sa dernière année d’opération s’il ne trouve pas preneur.

Guylaine Tanguay à guichet fermé… ou presque

La chanteuse originaire du Lac-Saint-Jean Guylaine Tanguay a entamé une série de cinq spectacles à la Maison du père Noël de Girardville. Jusqu’au 30 décembre, elle interprète des chansons traditionnelles du temps des Fêtes et des classiques du répertoire country.

Les billets, au coût de 30 $ chacun, ont tous été vendus à l’exception de quelques places encore disponibles pour la dernière représentation. 

Guylaine Tanguay remet presque la totalité des profits à la Maison du père Noël dans l’espoir qu’elle puisse ainsi demeurer ouverte. 

« Je trouve ça dommage qu’on soit obligé de se battre pour garder ce site. C’est un endroit familial qui appartient à des gens d’ici et c’est unique », soutient la chanteuse. 

Cette dernière se sert donc de sa notoriété pour faire connaître le site touristique à l’extérieur de la région. L’espace est cependant restreint. La salle peut accueillir un maximum de 60 personnes à la fois. 

« C’est drôle parce que je reconnais tout le monde. Je reconnais notamment des enseignants et des amis du secondaire », exprime la chanteuse qui ajoute que des gens de partout au Québec et même du Nouveau-Brunswick se déplacent pour assister au spectacle.

« On ne sait pas combien de personnes viennent précisément pour le spectacle de Guylaine Tanguay, mais ce qu’on sait, c’est qu’elle parle de nous et ça nous donne beaucoup de visibilité. On ne peut rien demander de plus », fait valoir le copropriétaire de l’entreprise, Michel Perreault. 

Toujours en quête d’un acheteur

L’entreprise, qui est à vendre, en est à sa dernière saison d’opération si elle ne trouve pas preneur. Un organisme à but non lucratif de Girardville est intéressé à l’acheter, mais rien n’est encore certain. 

« Le groupe n’a pas pu amasser assez d’argent pour en faire l’acquisition cette saison, c’est pourquoi nous avons opéré encore cette année. Ils sont venus voir comment on fonctionnait et ont pris des notes », précise Michel Perreault. 

Ce dernier n’a pas souhaité indiquer la valeur de l’entreprise, mais a précisé qu’il avait fait affaire avec une firme d’évaluation. 

Par ailleurs, l’achalandage est sensiblement le même qu’au cours des dernières années malgré les temps froids. Le site touristique accueille entre 7000 et 8000 visiteurs annuellement.