Galaxie

Galaxie électrise la Traversée

Piloté par Olivier Langevin et épaulé à la guitare par Fred Fortin, deux artistes locaux, le groupe Galaxie a électrisé la scène Desjardins dans le cadre des festivités de la Traversée internationale du lac Saint-Jean.

À chacune de leur visite au Lac-Saint-Jean, Olivier Langevin et Fred Fortin déplacent les foules, générant une énergie électrisante avec leur rock « aux limites de l’électro keys et appuyé par sa souche stoner-rock fondamentale », peut-on lire sur la page Facebook de Galaxie pour décrire le spectacle de la soirée. Pour donner une touche encore plus particulière, Olivier Langevin avait même revêtu une toge dorée ornée de motifs rouges, question d’amener les 3000 spectateurs dans une autre dimension.

En jouant leurs classiques ainsi plusieurs morceaux de leur plus récent album, Super Lynx Deluxe, gagnant de l’album rock de l’année en 2018 à l’ADISQ, le groupe a su charmer la foule, alliant les séances de jam, les solos de guitare de Fred Fortin et la fougue d’Olivier Langevin, le natif de Saint-Félicien.

En début de soirée, c’est Bernard Adamus et sa bande de multi-instrumentiste qui ont agrémenté les spectateurs, en exploitant les guitares, la contrebasse, les cuivres, le clavier, le banjo, l’harmonica, la batterie et autres instruments de percussion. Fidèle à son habitude, Adamus a défilé les paroles à cent milles à l’heure avec une prose de fêtard aux rimes aiguisées, alliant à merveille les ambiances de folk, de blues, de country et de hip-hop, dans une ambiance de foire. Fred Fortin, à la guitare baryton, a par ailleurs accompagné le auteur-compositeur-interprète d’origine polonaise pour la pièce Sorel Soviet So What.

En plus de jouer plusieurs opus de son plus récent album, C’qui nous reste du Texas, sorti en mai, la bande de Bernard Adamus a également présenté 2176, Brun et Hola les lolos.

En début de soirée, c'est Bernard Adamus et sa bande qui a monté sur les planches.