Gala Québec Cinéma: six nominations pour La disparition des lucioles

Le film du réalisateur de Saguenay Sébastien Pilote, La disparition des lucioles, est en lice pour six prix Iris lors du prochain Gala Québec Cinéma.

La prestation de Karelle Tremblay lui vaut une nomination dans la catégorie Meilleure interprétation féminine dans un premier rôle. Pierre-Luc Brillant, lui, est finaliste pour la Meilleure interprétation masculine dans un premier rôle.

Le troisième film du réalisateur est dans la compétition dans deux catégories sonores, soit celle de la Meilleure musique originale et celle du Meilleur son.

Enfin, La disparition des lucioles pourrait remporter le Prix du public ou celui du Film s’étant le plus illustré à l’extérieur du Québec.

Court métrage

Un autre réalisateur de la région se retrouve nommé au prochain gala des prix Iris. Patrick Bouchard, qui se distingue par ses films d’animation, est en lice pour remporter le prix du Meilleur court métrage de fiction.

Alexandre Lampron, qui a travaillé dans le documentaire Des histoires inventées de Jean-Marc E. Roy, un long métrage qui retrace la carrière du réalisateur André Forcier, a reçu une nomination dans la catégorie Meilleure direction de la photographie dans un documentaire.

La cérémonie de remise des prix aura lieu le 2 juin prochain.