La chanteuse Gabrielle Shonk était en spectacle à la salle Pierrette-Gaudreault, jeudi soir. Grâce à sa voix et à sa musique, elle a charmé le public jonquiérois.

Gabrielle Shonk: unique et charmante

La chanteuse Gabrielle Shonk s’est livrée à son public jonquiérois, jeudi soir, à la salle Pierrette-Gaudreault. Sans prétention, mais dotée d’une voix délicieuse, l’artiste accompagnée de ses musiciens a offert une performance unique et charmante, au grand plaisir des spectateurs.

La jeune femme de 29 ans a présenté son dernier album, Gabrielle Shonk, paru en septembre dernier. Malgré une modeste foule, elle a tout de même offert un moment magique et ceux présents s’en rappelleront longtemps. 

Sa voix forte étonne dès les premières notes. Elle accompagne l’orchestration et les arrangements bien souvent impeccables et agréables à l’écoute. Ses textes bien ficelés parlent de liberté, de jeunesse ou d’amour. Son répertoire varié propose des balades calmes, mais aussi des chansons vivantes qui animent les spectateurs.

La chanteuse a entamé l’année 2018 à Jonquière. « Il s’agit de mon premier spectacle de l’année. Ça me démangeait tellement j’avais hâte, c’est signe que je suis à la bonne place », a soutenu Gabrielle Shonk, souriante. 

En plus de son propre répertoire, elle présente quelques reprises de ses idoles. Gabrielle et son guitariste ont offert notamment une reprise acoustique de Joni Mitchell, Both sides now. Un moment qui a su attendrir un public déjà sous le charme. 

Au cours de son spectacle, elle alterne entre ses chansons anglophones et francophones. Fille du musicien de blues américain Peter Shonk et d’une mère Québécoise, elle est née aux États-Unis et l’anglais est sa première langue. 

À la grande surprise de l’auditoire, elle a même interprété un nouveau morceau composé dernièrement. Selon la réaction du public, cette chanson sera probablement un prochain succès. 

Depuis sa parution en 2014 à la populaire émission La Voix, la jeune femme originaire de Québec s’émancipe dans le milieu artistique. Lors de son passage à l’émission, elle a fait les auditions à l’aveugle et les duels seulement. La chanteuse a signé l’hiver dernier un contrat avec le label Universal Music Canada, ce qui en dit long sur sa carrière montante. Par ailleurs, son merveilleux titre Habit a cumulé plus d’un million d’écoutes sur Spotify.

Soran Dussaigne, celui qui a aussi été remarqué sur le plateau de La Voix IV, a assumé avec brio la première partie du spectacle. Accompagné de seulement sa guitare, il a interprété quelques-une de ses compositions, puis des reprises telles que Hotel California et Paradise City.