Le codirecteur artistique du FIAMS, Dany Lefrançois.

FIAMS: la sélection de Dany Lefrançois

Une fois que toutes les questions logistiques sont réglées, la marionnette peut prendre toute la place, pendant les six jours que dure le FIAMS.

« Ça fait trente ans que le festival existe. Il y a plusieurs générations qui ont assisté à notre événement. Les gens savent maintenant que la marionnette s’adresse aux familles, mais aussi aux adultes », indique Dany Lefrançois.

Le FIAMS débute avec Ganou-Galà, La Traversée, une coproduction de quatre pays.
Cubix, un spectacle pour toute la famille, se démarque par l’utilisation de la technologie.

Le festival débute le mardi 23 juillet, avec Ganou-Galà, La Traversée. Cette pièce est une coproduction du Canada, de la Suisse, du Mexique, du Mali.

« C’était un incontournable pour la soirée d’ouverture. Il y a des artistes de plusieurs pays sur scène. C’est un spectacle qui a été créé dans quatre pays. C’est la première fois qu’il va être présenté au Canada. »

Le sentier du mont Jacob s’animera grâce au spectacle Cache-Cache marionnettes.

Le reste de la programmation vise large. Une pièce comme Cubix s’adresse aux jeunes de 6 ans et plus, mais selon Dany Lefrançois, elle pourrait plaire à tous et se démarque par l’utilisation des nouvelles technologies.

Cache-Cache marionnettes, une activité gratuite d’une durée d’une heure présentée à plusieurs reprises dans les sentiers pédestres du mont Jacob, vaut le détour selon le codirecteur artistique. « C’est vraiment familial. Les enfants ont des manipulations à faire et c’est un parcours où les marionnettistes animent des éléments de la nature. Il y a quelque chose de spécial là-dedans », précise-t-il.

Petite Pousse fait partie de la programmation insolite et est présenté chez le fleuriste Garçons d’honneur.

Petite pousse, qui fait partie de la programmation insolite, est un événement « à vivre ». Le spectacle sera présenté chez le fleuriste Garçons d’honneur. « Il est déjà en train de se préparer pour accueillir le public d’une façon spéciale. On a réussi à créer un petit théâtre intime », lance Dany Lefrançois avec enthousiasme.

Parmi les productions régionales, ceux qui ont raté Ogre ce printemps, écrite par Larry Tremblay et coproduite par La Rubrique et la Tortue noire, pourront se reprendre. « C’est une marionnette géante, en salle, c’est très rare qu’on voit ça », croit M. Lefrançois.

La programmation complète peut être consultée au www.fiams.com.