Héloïse Yelle a livré une performance intense, qui a plu au public et aux juges.

Festival de la chanson de Saint-Ambroise: un nombre record de prix

La 28e édition du Festival de la chanson de Saint-Ambroise s’est conclue samedi soir en remettant un nombre record de prix et de bourses parmi ses 60 candidats. Ces nouvelles associations démontrent, selon ses organisateurs, que l’événement est en santé et qu’il gagne en reconnaissance, année après année

« On est un beau festival, un grand festival. Il faut le voir pour le croire à Saint-Ambroise. On présente quelque chose de qualité, donc les gens ont envie de s’associer à nous », résume la directrice générale de l’événement, Barbara Savard, rencontrée quelques minutes à peine après l’annonce des grands gagnants.

« On a plein de nouveaux partenariats cette année, comme avec Festivalma. Le Centre de formation professionnelle de Québec, en Arts et métiers de la scène, propose de donner une formation aux 60 candidats », indique Mme Savard, qui ajoute que la valeur de ces partenariats se chiffre autour de 150 000$.

Bien qu’aucun chiffre officiel d’assistance ne soit encore connu, le public a été au rendez-vous lors de cette 28e édition du festival. Le souper spectacle, qui mettait 2Frères en vedette vendredi soir, a affiché complet et a réuni plus de 800 personnes.

« On a eu une édition très positive. Je pense qu’on va avoir des beaux chiffres d’assistance. Le public était nombreux chaque soir. »

Maxim Doucet, originaire de Saint-Gédéon, a pu démontrer son aisance sur scène, samedi.

Artistes à suivre

En dehors du volet compétitif qui couronne trois lauréats, les chanteurs qui viennent à Saint-Ambroise vivent une expérience humaine qui les fait grandir professionnellement et artistiquement, précise Mme Savard. Plusieurs d’entre eux se démarquent par la suite, même s’ils ne remportent pas les honneurs.

« Il y a plusieurs artistes à suivre. David Horizon est un artiste de la région très intéressant. Thomas Croft est un phénomène. C’est un artiste inclassable avec beaucoup de potentiel. »

Pour l’avenir, Barbara Savard espère continuer de présenter de nouveaux artistes qui surprendront le public ambroisien. « Notre mission, c’est de donner une première chance aux artistes, de sentir qu’on fait une différence dans leur vie avec l’encadrement professionnel. Avec la semaine qu’ils viennent de vivre, je pense qu’ils repartent avec la tête pleine d’idées et le coeur plein de souvenirs », dit-elle avec fierté.

Marie-Ève Laure a remporté la catégorie auteur-compositeur-interprète.

Un festival plus vert

Le Festival de la chanson de Saint-Ambroise s’était donné comme objectif de réduire son empreinte sur l’environnement et d’adopter des pratiques plus écologiques. Pendant les six jours de l’événement, par exemple, aucun plastique à usage unique n’a été utilisé.

« Ça demande un effort, particulièrement pendant le souper spectacle, mais ça vaut la peine. On estime qu’on va produire l’équivalent de la moitié d’un autobus de moins en déchets », affirme Mme Savard.