Depuis quelques mois, Noé passe tout son temps à peindre. Jeudi, il présentera le fruit de son labeur au public à L’Appartement bar ambiance de la rue Racine à Chicoutimi.

Exposition à 9 ans: Noé, le petit peintre

Noé a neuf ans et pour le rendre heureux, rien de tel qu’une toile, des pinceaux et de la peinture. Il reçoit donc comme un cadeau l’opportunité qui lui a été offerte. Le jeudi 15 août, ses toiles seront exposées à L’Appartement bar ambiance de la rue Racine, à Chicoutimi.

Depuis quelques mois, Noé consacre tous ses temps libres à la peinture. Il s’installe dans un coin de la maison où les pots d’acrylique coloré lui permettent de laisser libre cours à son imagination.

Depuis quelques mois, Noé passe tout son temps à peindre. Jeudi, il présentera le fruit de son labeur au public à L’Appartement bar ambiance de la rue Racine à Chicoutimi.

« Les toiles ne restent pas blanches longtemps », confirme sa mère, Marilyn Bédard.

Le petit peint avec des couleurs vives, il aime le « dripping » (de l’anglais to drip, qui signifie laisser goutter), cette technique qui consiste à superposer plusieurs couleurs en trempant un pinceau ou une spatule dans la peinture pour ensuite la laisser s’écouler sur une toile.

Noé, neuf ans, aime s’installer dans un coin de la maison où les pots d’acrylique coloré lui permettent de laisser libre cours à son imagination.

C’est une vidéo d’un enfant peintre allemand que lui a montré sa mère qui a donné envie au petit d’explorer la peinture.

« Ma mère m’a montré une vidéo d’un peintre qui faisait beaucoup de “dripping”. Ça m’a inspiré. Je m’inspire aussi de Joanne Corno pour les couleurs », affirme le petit qui recevait de la peintre amie de la famille des cartes de ses œuvres à chaque Noël.

Les toiles de Noé se caractérisent par la présence de couleurs fluo.

Le petit, dont les œuvres se caractérisent par la présence de couleurs fluo, a lui-même manifesté de l’intérêt pour la peinture. Sa mère lui a d’abord offert une toile et quelques couleurs, puis les allers et retours au magasin de matériel d’artistes ont été nombreux.

Quand on lui demande combien de toiles il a peintes jusqu’à maintenant, Noé compte avec son doigt les pièces, la plupart de grands formats, qui meublent une bonne partie du salon de l’appartement où il habite.

Noé peint avec des couleurs vives. Il pratique le « dripping » (de l’anglais to drip, « laisser goutter »), cette technique qui consiste à superposer plusieurs couleurs sur une toile.

« Seize, conclut-il. C’est pas beaucoup. Je pourrais en faire bien plus. »

Effectivement, son intérêt est tellement grand que son entourage doit l’amener à laisser ses pinceaux de temps en temps.

Noé aime peindre de grands formats.

« J’aime ça peindre. Je m’amuse », explique celui qui évolue dans un milieu où les arts sont bien présents.

Le dessin fait partie de sa vie depuis longtemps. Depuis quelques années déjà, il regarde des tutoriels sur le Web afin d’apprendre à maîtriser des techniques. « Je fais beaucoup de dessin, je regarde des vidéos pour apprendre sur mon ordinateur. »

« Il a rempli de nombreux cahiers. Mais il est perfectionniste. Il n’y a pas longtemps qu’on peut garder ses dessins. Avant, il n’aimait pas le résultat et les déchirait, mais il n’a jamais arrêté. Il fait des exercices pour appendre, il est passionné. »

Cette semaine, il bénéficiera d’une première vitrine pour ses réalisations. « J’ai montré ses toiles au propriétaire de L’Appartement bar ambiance et il a trouvé ça beau. Il a proposé une exposition au bar. Il est tellement productif et il a tellement hâte que l’expo aura lieu plus tôt que prévu », souligne la mère de l’enfant.

Noé, neuf ans, aime s’installer dans un coin de la maison où les pots d’acrylique coloré lui permettent de laisser libre cours à son imagination.

Noé est impatient de montrer ses toiles au public. « Je suis content. Je suis excité. J’espère que les gens vont être contents, qu’ils vont les trouver belles. »

Le petit tient à conserver sa première réalisation. Les autres toiles seront en vente. « Je ne sais pas comment je vais faire pour les laisser partir. J’y suis attachée, mais ce qu’il vendra lui permettra de mettre de l’argent de côté pour ses études et de s’acheter du matériel », souligne la maman.

Noé souhaite poursuivre en peinture longtemps. « Je veux améliorer ma technique », affirme-t-il avec sérieux.

Les toiles de Noé seront exposées pour un soir, le jeudi 15 août, de 17 h à 22 h. Le petit sera sur place pour discuter avec les gens.