Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le musicien Guillaume Tremblay
Le musicien Guillaume Tremblay

Estival Jazz et Blues de Saguenay: le Guillaume Tremblay Groupe lance son album

Gabrielle Simard
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Musiciens jazz de haut calibre et acoustique de qualité seront au rendez-vous le vendredi 25 juin à la cathédrale Saint-François-Xavier de Chicoutimi, à l’occasion du lancement de Dead End, l’album jazz moderne du regroupement musical Guillaume Tremblay Groupe.

Les musiciens profitent ainsi du festival saguenéen pour inviter le public à une rencontre musicale de jazz moderne. « C’est un album jazz avec l’énergie du rock, révèle le saxophoniste Guillaume Tremblay. Notre musique traverse les gens et va droit au cœur. Elle va rejoindre les mélomanes avec son intensité. Notre jazz se vit dans le moment avec le public et ça rend les spectacles formidables. »

Composé du saxophoniste, pianiste, arrangeur et compositeur Guillaume Tremblay, de la pianiste Gentiane MG, du contrebassiste Pierre-Olivier Gagnon et du batteur Louis-Vincent Hamel, le groupe a enregistré l’album bien avant la pandémie.

« La musique est enregistrée depuis trois ans. On attendait vraiment que les ingrédients soient tous là pour réussir le lancement », raconte celui dont le groupe porte le nom.

Inspiré par des sujets sombres, il affirme que l’énergie de l’album n’en est pas affectée. « Il y a une balade, mais le reste bouge beaucoup. Dead End, c’est une création touchante qui parle de moments sombres, de dépression et du rôle qu’on a à jouer pour la suite du monde. Nos pièces sont toujours différentes et on a même réalisé deux improvisations. »

L’album sera disponible sur Bandcamp dès le 25 juin et éventuellement sur toutes les plateformes. Le groupe présentera aussi un concert aux Escoumins le lendemain de sa prestation à Saguenay, dans le cadre de l’événement On JAZZ sous la lune.

En plus du lancement de l’album, Guillaume Tremblay travaille sur un spectacle et a obtenu le financement pour la réalisation d’un deuxième opus. Un projet de balado est aussi en route pour le musicien, qui réalisera des discussions de fond avec ses invités sur la vie dans l’art et la spiritualité dans la musique.