Émile Schneider a reçu, lundi soir, le prix Roy-Dupuis lors du gala annuel des Espoirs du Cinéma Québécois.

Espoirs du Cinéma Québécois: Émile Schneider récompensé

Le Granbyen Émile Schneider a reçu, lundi soir, le prix Roy Dupuis lors du gala annuel des Espoirs du Cinéma Québécois. Il a notamment été récompensé pour son son rôle dans le film «Embrasse-moi comme tu m’aimes».

Il était en compétition avec Laurent Bélanger (Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau), Jean-Simon Leduc (Et au pire, on se mariera, Maudite Poutine), Simon Pigeon (Prank) et Lou-Pascal Tremblay (1:54).

Chez les filles, le prix Geneviève Bujold a été remis à Milya Corbeil-Gauvreau (Les Rois Mongols, Nelly). Charlotte Aubin (Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau), Nathalie Doummar (Pays), Juliette Gosselin (Embrasse-moi comme tu m’aimes) et Gabrielle Tremblay (Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau) étaient les autres finalistes. 

Les gagnants sont déterminés à la fois par un jury et par le vote du public. Mylène MacKay, Pier-Luc Funk, Sophie Desmarais, Antoine L’Écuyer et Anne-Elisabeth Bossé, entre autres, ont tous reçu le prix des Espoirs du Cinéma québécois par le passé.