Une certaine grogne s'était fait sentir à l'endroit du conseil d'administration précédent et visiblement ceci a eu pour effet de gonfler l'assistance lors de l'assemblée générale annuelle 2015-2016 qui s'est tenue mercredi soir au Cégep de Chicoutimi.

École de musique de Chicoutimi: du sang neuf au C.A.

L'École de musique de Chicoutimi est prête à repartir sur de nouvelles bases avec un tout nouveau conseil d'administration, alors que 13 candidatures ont été soumises pour occuper six postes.
Une certaine grogne s'était fait sentir à l'endroit du conseil d'administration précédent et visiblement ceci a eu pour effet de gonfler l'assistance lors de l'assemblée générale annuelle 2015-2016 qui s'est tenue mercredi soir au Cégep de Chicoutimi.
Le C.A. de l'École de musique compte neuf postes élus, mais trois mandats sont toujours actifs. La situation a donc mené à l'élection de six membres. 
Les nouveaux venus sont Marie-Claude Lavoie, Denis Turbide, Mélissa Tremblay, Louise Ricard, Claudie Larouche et Patrice Tessier. 
Cette arrivée de sang neuf a signifié la sortie pour deux membres qui se représentaient, soit le président sortant Marcel Trudel et le trésorier Blaise Gagnon. 
Ce dernier s'est montré satisfait du résultat alors qu'il a affirmé lors de l'assemblée qu'il n'avait jamais vu un tel intérêt lors d'une assemblée générale de l'organisme et qu'il s'en réjouissait.
Plus tôt dans la soirée, les états financiers ont été déposés pour 2015-2016. Ils montrent un déficit de 21 863 $, alors qu'il était de 17 091 $ un an plus tôt. 
Selon la firme Gauthier et associé qui a réalisé l'analyse, il s'agit d'une somme toute respectable considérant que l'organisme compte encore au-dessus de 300 000 $ en placements et plus de 40 000 $ en caisse. Le budget total oscille autour de 575 000 $.
Le conseil d'administration compte six nouveaux membres, soit Marie-Claude Lavoie, Denis Turbide, Mélissa Tremblay, Louise Ricard, Claudie Larouche et Patrice Tessier.
Déficit
La situation financière découle de la baisse des inscriptions depuis quelques années. À titre d'exemple, en 2013-2014, il y avait eu 645 inscriptions à un instrument (une personne peut s'inscrire à plusieurs instruments) et ce nombre avait chuté à 505 en 2015-2016. Selon un professeur présent à l'assemblée, la chute serait encore plus dramatique cette année.
Par ailleurs, l'École de musique est toujours en attente d'un dénouement concernant de nouveaux locaux. Le déménagement annoncé au Carrefour Racine, propriété de l'homme d'affaires Paul Boivin, ne s'est toujours pas concrétisé. 
« Le dossier de la relocalisation stagne toujours », a déploré le président sortant, Marcel Trudel, dans son rapport annuel. 
Il a été indiqué que la valeur de la gratuité de location au Cégep de Chicoutimi, assumée par Saguenay, s'élève à 149 000 $.