Le président de Festirame, Mario Lesage, Chantale Tremblay (Centre-ville d’Alma) , Isabelle Fortin et Nicolas Fortin (Tim Hortons) et Dominic Privé, président d’honneur, ont pris part au lancement de la programmation.

Du rock, de l’humour et du rap à Festirame

Le rock, l’humour et le rap définiront la 46e édition de Festirame. L’événement, qui se déroulera du 5 au 13 juillet, risque de plaire à un public diversifié alors que Sylvain Cossette, Loud et Mariana Mazza seront parmi les artistes de passage dans la ville de l’hospitalité. Après 13 ans d’absence, Les Trois Accords effectueront un grand retour à Place Festivalma alors que le rap s’ajoute à la programmation pour une première fois en près de 10 ans.

« Ça fait quatre ans que nous tentons de mettre la main sur Les Trois Accords. Ça ne fonctionnait pas pour diverses raisons. C’est une bonne prise puisqu’il s’agit d’un groupe rassembleur. Ce que fait Loud au Québec et en dehors de la province, c’est gros. C’est une bonne prise. Depuis sept ans, je n’ai jamais vu de rap dans la programmation. Pour l’humour, on aime bien Mariana Mazza. Un spectacle salé pour public averti », résume le président de Festirame, Mario Lesage.

Les festivités débuteront sous le signe du mystère alors que la première tête d’affiche sera dévoilée le 3 mai. L’organisation, qui confirme son désir de sortir des sentiers battus, ajoute que la première partie, elle aussi mystère, sera assurée par une formation du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Mariana Mazza

Les talents d’ici fouleront à plusieurs reprises la scène de Place Festivalma. C’est le cas de la formation Vie de quartier, formée de cinq musiciens du Lac-Saint-Jean, qui assurera la première partie des Trois Accords, le samedi 6 juillet.

Comme c’est le cas depuis quelques années, la journée du dimanche permet d’offrir deux spectacles à des publics différents. La formation So Much Swing sera en prestation l’après-midi alors que Matt Lang présentera son nouveau spectacle country en soirée.

Festirame frappe un coup de circuit avec sa traditionnelle soirée dédiée à l’humour. Dave Morgan préparera les festivaliers à Mariana Mazza en milieu de semaine. La directrice générale de Festivalma, Janie Maltais, se souvient de la première présence de l’humoriste en vogue. « En 2015, lors de ma première année à la direction générale, Mariana Mazza était l’une des trois premières parties de P-A Méthot. C’était sa première expérience de grande foule. Mario Lesage m’avait dit : “elle, c’est clair que nous la reverrons” », se rappelle Mme Maltais.

Après 13 ans d’absence, Les Trois Accords effectueront un grand retour à Place Festivalma.

L’équipe de Festirame ne se souvient pas d’avoir vu du rap sur la scène de Place Festivalma. Il faut remonter à plusieurs années pour les derniers artistes du genre. La 46e édition permettra de remédier à la situation alors que Jay Lavish se chargera de réchauffer la foule pour le très attendu Loud.

Le son rock vibrera sur la scène alors que l’hommage régional à Bon Jovi, Slippery When Wet, sera en action le jeudi 11 juillet. Étienne Drapeau en version latino et Les Brothers s’ajoutent à la portion musicale.

Les tout-petits y trouveront leur compte alors qu’une journée familiale est prévue. Structures gonflables, maquillage et animation amuseront les plus jeunes. Dans le même registre, Ari Cui Cui offrira son tout nouveau spectacle estival.

Les soirées dépasseront les limites de Place Festivalma alors que des prolongations se dérouleront dans certains bars du centre-ville d’Alma. Un service de navettes permettra de relier les deux secteurs de la ville.

La Grande nuit

L’événement ramené lors des Fêtes du 150e anniversaire est maintenant une grande collaboration entre Festirame, la ville d’Alma et le centre-ville d’Alma. La Grande nuit débutera avec un souper populaire et d’autres activités à Place Cogeco. La soirée se poursuivra avec Sylvain Cossette qui présentera son tout dernier spectacle 80s à Place Festivalma. Le spectacle, qui arrive une décennie après le succès de la tournée 70s, sera rediffusé au centre-ville d’Alma.

Le parcours illuminé amènera les festivaliers des plaines vertes jusqu’au centre-ville. La soirée se terminera avec un feu d’artifice, de la bouffe de rue ainsi que les performances de Round The Clock et Québec Redneck Bluegrass Project.

Les passeports de l’édition qui se déroule sous la présidence d’honneur de l’ancien bénévole Dominic Privé sont en vente au coût de 25 $ dans plusieurs points de vente. Ils sont également disponibles via le site Internet de Festivalma moyennant des frais supplémentaires. La prévente se termine le 31 mai. Le coût des passeports passera alors à 30 $.