Les régionaux pourront voir du Robert Lepage l’an prochain, alors que la production SLĀV, dont il signe la conception et la mise en scène, sera de passage au TBN. Pour pouvoir présenter le spectacle, Diffusion Saguenay s’est associée à quatre diffusieurs majeurs québécois.

Du Robert Lepage à Saguenay

Les régionaux auront la chance de voir une production signée Robert Lepage l’an prochain. Dans la foulée d’un partenariat conclu entre Diffusion Saguenay et les gestionnaires de quatre salles de spectacle québécoises, SLĀV, produite par Ex Machina, se transportera au Théâtre Banque Nationale (TBN) le 15 février 2019.

Actuellement en création, SLĀV est le fruit d’une association entre Lepage et Betty Bonifassi. La chanteuse et musicienne est notamment connue pour la chanson thème du film d’animation Les Triplettes de Belleville et son implication au sein du duo Beast. Dans le cas qui nous intéresse, elle porte le chapeau de coproductrice et de directrice musicale. 

La tournée prendra son envol au Festival international de Jazz de Montréal le 27 juin, alors que la chanteuse montera sur scène en compagnie de six choristes. S’en suivra une tournée québécoise, laquelle transportera la production au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke, au Théâtre Gilles-Vigneault de Saint-Jérôme, à la Maison des arts Desjardins de Drummondville, au Théâtre Banque Nationale de Chicoutimi et au Diamant de Québec. 

« En tant que diffuseurs pluridisciplinaires, notre préoccupation centrale est d’assurer la circulation et l’accessibilité à des œuvres fortes et singulières. Nous nous réjouissons de permettre à nos publics d’avoir accès à ce nouveau spectacle mis en scène par Robert Lepage, un des plus importants créateurs d’ici. Nous sommes particulièrement fiers d’être partenaires en coproduction avec Ex Machina dans la concrétisation de cette tournée québécoise de SLĀV », est-il indiqué dans un communiqué transmis au Quotidien.

Directrice des communications chez Diffusion Saguenay, Claudine Bourdages explique que le partenariat liant les cinq diffuseurs majeurs québécois est le fruit de longues discussions qui se sont échelonnées sur plusieurs mois. 

« Pour nous, c’est un super coup. C’était impossible de faire tourner du Robert Lepage au Québec avant. Le regroupement des diffuseurs fait en sorte que ce beau gros projet va pouvoir être présenté aux quatre coins de la province. Pour présenter un spectacle de cette envergure, c’était essentiel qu’il y ait une alliance entre les diffuseurs », a-t-elle fait valoir.

La porte-parole de Diffusion Saguenay souligne que les créateurs d’Ex Machina, une compagnie artistique multidisciplinaire mariant arts de la scène, cinéma, vidéo et multimédia, sont emballés par le projet. 

La musicienne et chanteuse Betty Bonifassi montera sur scène en compagnie de six choristes.

Esclavage

SLĀV est définie comme une odyssée théâtrale déclinée à travers les chants d’esclaves, un spectacle « musicothéâtral hautement visuel en hommage à la musique comme outil de résilience et d’émancipation ». 

« Betty Bonifassi et six choristes livrent une interprétation remarquable des chants, complaintes et berceuses qui unissaient ces êtres humains dépossédés de tout. SLĀV tisse des liens de manière universelle entre différentes pages d’histoire connues et moins connues [...] qui ont mené l’humanité à asservir des peuples », peut-on lire, en guise de mise en bouche, dans le communiqué de presse émis par les cinq partenaires.

Les concepteurs promettent de transporter l’auditoire, des origines antiques de l’esclavage à la traite négrière, en passant par la ségrégation des noirs américains, l’incarcération massive et l’esclavagisme moderne.

« Des réalités pour lesquelles notre société porte encore aujourd’hui l’odieux et les cicatrices », est-il énoncé. 

Robert Lepage, homme de théâtre et de cinéma, est connu à l’international et a remporté une pléiade de distinctions au cours de sa prolifique carrière. Il s’est associé à Ex Machina en 2008, dans le cadre des festivités du 400e anniversaire de la ville de Québec, pour créer Le Moulin à images. Il s’agissait de la plus grande projection architecturale jamais réalisée. 

Les billets pour le spectacle présenté à Saguenay seront mis en vente à partir du 21 avril. Le coût a été fixé à 68 $.

« En concertation avec les autres diffuseurs, nous avons réussi à présenter le spectacle à un coût très accessible. La proximité de la scène sera aussi un élément très intéressant pour le public. Nous, on y croit et on a travaillé très fort pour le recevoir », confie Claudine Bourdages.