Les artisans du milieu théâtral de la région s’unissent afin d’offrir un parcours déambulatoire composé de 10 courtes formes.
Les artisans du milieu théâtral de la région s’unissent afin d’offrir un parcours déambulatoire composé de 10 courtes formes.

Dix huis-clos et +: les artisans du théâtre unis pour jouer

Anne-Marie Gravel
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien
Les artisans du milieu théâtral régional s’allient afin de jouer, malgré la pandémie. Ensemble, ils donneront vie à Dix huis-clos et +, un parcours déambulatoire constitué de 10 microspectacles.

Dix solos d’une durée de trois minutes chacun seront réunis dans le projet dont le thème est Le dévoilement. Chaque petite forme a été confiée à une compagnie professionnelle ou un artiste indépendant de Saguenay.

Les créations seront présentées sous forme d’un parcours dans trois lieux de la ville, au cours des prochaines semaines.

Le projet a été mis sur pied par le groupe de compétence en théâtre de Culture Saguenay-Lac-Saint-Jean. «L’an dernier, on avait présenté de courtes formes dans des lieux publics et des commerces. On devait le refaire cette année, mais avec la COVID-19, ça devenait difficile de présenter le projet dans sa forme initiale. Au début de l’été, on a décidé d’en faire un parcours déambulatoire où les gens sont seulement quatre à la fois au lieu de 40 ou 50 spectateurs», explique Sara Moisan, directrice générale du Théâtre de La Tortue noire et membre du comité organisateur.

Ainsi, des départs auxquels prendront part quatre personnes à la fois auront lieu toutes les 10 minutes, de 19h30 à 21h.

«Trois minutes, c’est très court. C’est un bon défi de synthèse. Chaque comédien devra présenter sa courte forme 10 fois de suite en une soirée, témoigne Sara Moisan. Pour le public, on parle d’un parcours d’une quarantaine de minutes.»

Les spectateurs seront orientés par des responsables qui les mèneront d’un lieu à l’autre en plus de procéder à la désinfection entre chaque groupe. Ils peuvent s’attendre à plonger dans des univers variés. «On a une farce médiévale, des choses très contemporaines, de l’humour, de la danse-théâtre. Personne ne sait ce que prépare l’autre. Tout est en création.»

Le tout permettra de représenter la diversité du milieu au sein duquel théâtre d’objets, de marionnettes, d’expérimentations, de répertoire et de gestes cohabitent.

Les courtes formes ont été confiées au Théâtre CRI, au Théâtre 100 Masques, au Théâtre du Faux coffre, au Théâtre à Bout Portant, au Théâtre de La Tortue Noire et au Théâtre du Mortier. Des artistes indépendants choisis dans le cadre d’un appel de projets présenteront également leur création. Il s’agit de Bruno Paradis, Josée Gagnon, Marilou Guay/Christine Rivest-Hénault, Marie Gaelle Verspecht et Marilyne Renaud.

Des représentations sont prévues dans les trois arrondissements de Saguenay. Il sera possible de découvrir le parcours au Côté-Cour de Jonquière les 17, 18 et 19 septembre. Le projet se déplacera ensuite au Centre des arts et de la culture de Chicoutimi les 24, 25 et 26 septembre, puis au Théâtre du Palais municipal de La Baie, les 1er, 2 et 3 octobre.

Les billets sont en vente au coût de 15$ via le www.diffusion.saguenay.ca ou au (418) 698-4080.