Respectivement président, directrice générale et directrice de la programmation et du marketing à Diffusion Saguenay, Phil Desgagné, Isabelle Gagnon et Claudine Bourdages ont dévoilé la programmation de cet automne lors d’une rencontre de presse tenue au Théâtre Banque Nationale de Chicoutimi.
Respectivement président, directrice générale et directrice de la programmation et du marketing à Diffusion Saguenay, Phil Desgagné, Isabelle Gagnon et Claudine Bourdages ont dévoilé la programmation de cet automne lors d’une rencontre de presse tenue au Théâtre Banque Nationale de Chicoutimi.

Diffusion Saguenay annonce un automne magique

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
«Je vais rester aux alentours», a chanté François Lachance, mardi, dans le foyer du Théâtre Banque Nationale (TBN) de Chicoutimi. Cette phrase tirée de l’une de ses compositions, Sur le seuil, résume l’état d’esprit qui anime l’équipe de Diffusion Saguenay à l’heure de la rentrée. Maintenant que les règles du jeu sont claires, elle était fière d’annoncer que 24 spectacles seront proposés d’ici à la fin de cette année dont peu de gens s’ennuieront, hormis les fabricants de gel désinfectant.

Rester aux alentours, ça veut dire accueillir des artistes dans la salle chicoutimienne, ainsi qu’au Théâtre du Palais municipal de La Baie et, dès novembre, au Théâtre Palace Arvida. Le premier à se lancer sera justement François Lachance, attendu dans le foyer du TBN le 24 septembre. Pour montrer comment il se sent, mentionnons que le jeune homme était content d’interpréter une pièce pendant la rencontre de presse convoquée par le diffuseur. «Après avoir donné des spectacles virtuels, ça fait plaisir de chanter devant du vrai monde», a-t-il confié.

«Il y aura moins de gens et moins de grosses offres, mais on va créer la magie», promet Claudine Bourdages, directrice de la programmation et du marketing à Diffusion Saguenay. Flanquée du président Phil Desgagné, elle était manifestement heureuse de parler d’autre chose que de reports et d’annulations. Il y a même eu du positif, au final, puisque la crise a amené le milieu à serrer les rangs. C’est ainsi que différents partenariats ont vu le jour, comme celui qui met en cause le collectif saguenéen Chantier Caravane.

Les 25, 26 et 27 septembre, au TBN, ses membres se produiront gratuitement dans le cadre des Journées de la culture. Cette série sera lancée par le Sola Nkani Quintette, tandis que le lendemain, on pourra découvrir les musiques du Guillaume Tremblay Groupe et de la formation Quinos. Quant à l’ultime rendez-vous, baptisé Genèse et Chantier, il témoignera du travail accompli par Guillaume Tremblay et ses camarades dans les dernières années, notamment aux côtés du slammeur Guillaume Ouellet.

Les 1er, 2 et 3 octobre, par ailleurs, c’est le théâtre qui sera mis en évidence. L’action se déplacera au Palais municipal, où le public découvrira de courts spectacles créés dans les derniers mois. Ce projet, qui a pour titre Dix huis-clos et +, épousera une forme originale, puisqu’il faudra emprunter un circuit pour l’apprivoiser. Il est chapeauté par le Théâtre de la Tortue Noire, à laquelle sont jumelées d’autres compagnies du Saguenay, ainsi que des créateurs indépendants.

Là - Maintenant

Un partenariat majeur colore la programmation de Diffusion Saguenay, celui qu’a fait naître le collectif Là - Maintenant. On y trouve des organismes ayant un mandat similaire à celui de Diffusion Saguenay, ainsi que des producteurs, des agents d’artistes et des professionnels des arts de la scène. Prenant acte des conditions d’exercice au temps de la COVID, ils ont monté un cahier de propositions dont sept éléments se matérialiseront sur la scène du TBN (le huitième, Michel Barrette, se pointera au Palais municipal).

«C’est une belle collaboration qui permet à des gens de tourner avec des cachets réduits. Grâce à des partenaires comme l’ADISQ et RIDEAU, entre autres, on a créé un petit monstre», se réjouit Claudine Bourdages. Les humoristes Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques et Michel Barrette se produiront les 1er et 30 octobre, tandis que Lorraine Desmarais (11 octobre) et Django Belles - Christine Tassan et Les Imposteures (15 novembre) viendront à Chicoutimi en vertu d’un maillage avec l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Pour sa part, le Festival jazz et blues de Saguenay s’associera à la visite du bluesman Steve Hill (15 octobre) et de son collègue Colin Moore (19 novembre), alors que le Théâtre du Nouveau Monde proposera Zébrina, un solo du comédien Emmanuel Schwartz (24 novembre). Précisons que la mise en scène de ce spectacle sera assurée par le cinéaste François Girard, originaire du Lac-Saint-Jean. Toujours au théâtre, Denis Bouchard affrontera le public seul comme un grand, lui aussi. Il reprendra le rôle de Charles dans la pièce Bang!, à l’affiche le 7 novembre.

Là - Maintenant est également responsable de la présence d’Annie Villeneuve, le 14 novembre. Elle ne sera pas la seule chanteuse de la région dans la grille de Diffusion Saguenay, cependant. Il faut ajouter Janick Fournier, qui s’autorisera un piano-voix le 10 octobre, dans le foyer du TBN, de même que Guylaine Tanguay. Celle-ci renouera avec le Palais municipal le 20 novembre, alors qu’un maximum de 250 personnes auront le privilège de l’entendre. Au même endroit, on pourra voir 2Frères (5 et 6 novembre) et Roch Voisine (12 novembre), ainsi que Laurence Jalbert (8 octobre).

C’est à compter de midi, le 9 septembre, que tous pourront réserver des places en vue de la prochaine saison. Comment réagiront les clients potentiels? Seront-ils craintifs, malgré la norme de 1,5 mètre, ou tiendront-ils à assouvir leur soif de découvertes? «Septembre et octobre sont des mois difficiles en matière de diffusion, mais beaucoup de gens ont hâte de revoir des spectacles. Au fond, on ne sait pas ce qui va arriver. On écrit le livre avec vous», répond Claudine Bourdages avec philosophie.