Le groupe Bob et les Macalous fait partie de la programmation concoctée par la Corporation Centre-ville de La Baie. Il se pointera le 30 août à midi 30, sur la scène de la place du Marché.
Le groupe Bob et les Macalous fait partie de la programmation concoctée par la Corporation Centre-ville de La Baie. Il se pointera le 30 août à midi 30, sur la scène de la place du Marché.

Deux sites animés jusqu’en septembre à La Baie

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
« Les artistes sont heureux de recommencer à jouer, tandis que les gens aiment voir les scènes s’animer », rapporte le directeur général de la Corporation Centre-ville de La Baie, Pierre-Olivier Côté. C’est donc un match parfait qui, jusqu’au 27 septembre, se cristallise autour de la programmation concoctée par cet organisme. Que ce soit au parc Mars ou à la place du Marché, située à l’angle des rues Albert et de la Fabrique, la musique est source de bonheur.

Dans les prochains jours, par exemple, trois événements ont été planifiés à la place du Marché. Le premier, qui coïncidera avec le marché fermier, se déroulera le 20 août à 16h. Il consistera en la rencontre des chanteuses Karo Laurendeau et Cynthia Harvey. Elles seront suivies par André Deschênes, le 22 août à 14h, tandis que le lendemain, le duo Nous Deux se pointera à 13h30.

Mentionnons également que le 30 août, à midi 30, le groupe saguenéen Bob et les Macalous fera résonner quelques classiques du répertoire folk, country et bluegrass. Pas de doute que ce sera l’un des rendez-vous les plus appréciés, eu égard au succès qu’il a connu l’an dernier, dans le cadre du festival des Grandes Veillées. Il sera présent pendant près d’une heure, ce qui correspond au format préconisé cette saison.

Comme c’est la pratique depuis le début de la série, l’accès sera gratuit et tout ce qu’on demande aux gens, c’est de respecter les normes de distanciation. Autrement, ils peuvent venir en grand nombre, du moment que la nouvelle limite de 250 personnes - avant, c’était 50 - est respectée. « Nous n’avons aucun problème de discipline, jusqu’à présent. Les spectateurs gardent leurs distances », se réjouit Pierre-Olivier Côté.

L’autre site, celui du parc Mars, se trouve à proximité de l’Auberge des 21. On y reçoit des artistes ambulants, ce qui sera le cas le 20 août à 13h, alors que le Théâtre CRI proposera la pièce « Itinérance ». La comédienne Guylaine Rivard offrira les deux versions de cette production, dont celle où on entend la chanson « Les pauvres », de Plume Latraverse. Chacune dure un peu moins de 30 minutes.

Une scène pourrait être ajoutée prochainement, puisque c’est là qu’auront lieu de nombreux événements en septembre. Alors que dans les autres arrondissements de la ville, on a concentré l’animation en juillet et août, la Corporation Centre-ville de La Baie a souhaité finir plus tard afin de compenser pour l’absence des bateaux de croisières. « Ce sera plus tranquille que d’habitude », rappelle Pierre-Olivier Côté.

En ajoutant les spectacles tenus à l’Agora du Village portuaire sous l’égide de Diffusion Saguenay, lesquels ont lieu en soirée, ça fera beaucoup d’événements dans le secteur Bagotville. Or, une partie des fonds dont dispose la corporation provient du budget de La Fouart, le festival multidisciplinaire qu’elle propose en juin. L’édition 2020 ayant été annulée, on s’est servi de l’argent pour bonifier la programmation estivale.

« Nous espérons revenir avec La Fouart l’année prochaine, ainsi qu’avec le Festi Frette, qui a lieu à la fin de février. Cette année, nous avons été chanceux. C’était juste avant la crise sanitaire et le soir où Fouki a partagé l’affiche avec le groupe Qualité Motel, nous avons accueilli 2000 personnes. La prochaine fois, nous nous adapterons aux normes du gouvernement », fait observer Pierre-Olivier Côté.