Une fois programmés, les robots créent une oeuvre collective à petits coups de crayon.

Dessiner et lire grâce à un robot

Construire et programmer un mini-robot pour qu’il dessine sur une toile : cette expérience gratuite proposée aux jeunes n’a pas lieu dans un laboratoire ou dans atelier, mais bien dans six bibliothèques du Saguenay-Lac-Saint-Jean, jusqu’au 26 mai, avec l’artiste multidisciplinaire Paolo Almario.

Histoire de robots fait partie de la programmation Lire autrement de l’Association des bibliothèques publiques du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui a reçu une subvention du ministère de l’Éducation. Après avoir découvert une union originale entre l’art pictural et le numérique, les participants sont invités à composer une histoire à partir de l’œuvre collective, c’est-à-dire les traits dessinés par les petites machines. Des lectures de science-fiction leur seront aussi suggérées.

« La bibliothèque n’est pas juste un lieu pour emprunter des livres, c’est aussi un lieu de rassemblement et de divertissement, fait valoir la présidente de l’association Émilie Guertin. On est chanceux de pouvoir faire cette activité, ça vaut vraiment la peine. »

Affilié au centre d’art actuel Bang pour cette initiative, Paolo Almario est déjà reconnu pour intégrer le numérique dans sa démarche artistique. D’origine colombienne, il enseigne à l’Université du Québec à Chicoutimi depuis 2014. Ses œuvres ont été exposées au Canada, en Colombie, en Italie, en Belgique et en France.

Chaque participant devra construire et programmer son robot, puis s’inspirer des traits dessinés par la machine pour raconter une histoire. - Photo courtoisie
L’artiste Paolo Almario est le lauréat du concours entrepreneuriat artistique 2018-2019. Il réalise une résidence de recherche-création et de production jusqu’en juin au centre Bang, dans le cadre du projet D’Artagnan-02.

L’activité est présentée dans les bibliothèques de Dolbeau-Mistassini, le 16 mai à 18 h 30, d’Alma, le 19 mai à 13 h, de Saint-Félicien, le 20 mai à 13 h, de Roberval, le 24 mai à 18 h 30, et de Jonquière, le 26 mai à 13 h. La bibliothèque de Saint-Henri-de-Taillon l’a déjà accueillie le 12 mai. Environ trente personnes peuvent s’inscrire à l’avance.

Le 18 mai, la bibliothèque d’Alma propose également l’activité Vol étrange à la bibliothèque, qui s’inspire des populaires jeux d’évasion. Il reste encore quelques places pour des équipes de deux à quatre jeunes, âgés de 9 à 12 ans, à 15 h 30.