Ginette Reno était de passage à Chicoutimi, la semaine dernière, pour essayer ses tenues confectionnées par la designer Louise Boivin, de Collection Cstraight. Il s’agissait d’une deuxième collaboration entre les deux dames.

Des voix saguenéennes pour accompagner Ginette

Ginette Reno n’avait pas que ses robes qui venaient du Saguenay, samedi soir, lors de son spectacle avec l’Orchestre symphonique de Québec. Les soeurs Karine, Caroline et Marie-Ève Riverin agissaient à titre de choristes de la grande dame de la chanson québécoise lors de son unique concert présenté au Centre Vidéotron.

C’était la troisième fois que les soeurs originaires de Shipshaw «avaient l’honneur» de fouler la scène avec Ginette Reno. Elles avaient déjà chanté avec elle lors d’un événement avec l’Orchestre symphonique de Montréal et, plus récemment, lors d’un concert extérieur tenu cet été dans le cadre du 350e anniversaire de Boucherville.

Rencontrées par Le Quotidien dans les minutes qui ont suivi la fin du spectacle présenté à guichets fermés, elles ont raconté avoir profité au maximum des deux heures qu’elles venaient de vivre et n’avaient que de bons mots pour Ginette Reno.

Les sœurs Caroline, Karine et Marie-Ève Riverin étaient tout sourire après leur troisième présence sur scène avec Ginette Reno, cette fois au Centre Vidéotron avec l’Orchestre symphonique de Québec.

«Elle est très généreuse, très sensible et elle nous laisse beaucoup de place. Avec elle, on est vraiment bien traitées. Elle est drôle et elle fait beaucoup de blagues. En fait, Ginette Reno est exactement comme on la voit sur scène. C’est vraiment une personne tout entière. Elle est gentille avec tout le monde, avec les musiciens. Elle nous chouchoute et on est très bien», ont raconté les chanteuses encore plongées dans l’adrénaline de la soirée.

Karine Riverin est en couple avec Denis Cantin, le batteur de Ginette Reno. C’est le fils de la chanteuse, Pascalin – il agissait comme chef d’orchestre samedi soir – qui a pensé aux trois soeurs en jasant avec le musicien. «Il lui a demandé si je faisais encore des choeurs avec mes soeurs et c’est comme ça qu’on a commencé à travailler avec eux», a raconté Karine.

Des choeurs sur l’album

En plus des trois spectacles auxquels elles ont pris part, les soeurs Riverin ont récemment fait des choeurs sur deux chansons de l’album en anglais que prépare Ginette Reno et qui devrait sortir au cours de la prochaine année. «On espère faire d’autres spectacles avec elle, c’est possible, mais il n’y a rien d’annoncé. C’est pourquoi on en profite minute par minute», a mentionné Karine.

Autres projets

Après l’effervescence du spectacle Cowboys présenté pendant l’été, Marie-Ève, Caroline et Karine se tournent maintenant vers l’ambiance des Fêtes avec Décembre, présenté à la Place des arts de Montréal, et le Petit Noël, le spectacle des enfants présenté au même endroit.

Les soeurs se produiront prochainement dans la région. Elles seront sur la scène du Théâtre Banque Nationale avec Nanette Workman et l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, le 21 avril, dans le cadre du festival Jazz et Blues.

Robes

Rappelons que Ginette Reno était de passage à Chicoutimi, la semaine dernière, pour essayer ses tenues confectionnées par la designer Louise Boivin, de Collection Cstraight. Il s’agissait d’une deuxième collaboration entre les deux dames, puisqu’en 2014, lors d’une série de spectacles présentés au Capitole de Québec, les ensembles de la chanteuse avaient également été pensés et fabriqués par Mme Boivin.