Farouches partisans du denim, comme le suggère leur nom, les membres de Bleu Jeans Bleu seront de passage au Sous-Bois de Chicoutimi, vendredi à 21h 30. Il s'agira de leur premier spectacle dans la région depuis la sortie de leur nouvel album, Franchement wow.

Des musiciens pas si jambons que ça

Leurs chansons portent des titres comme Épile-moi le dos, Défi fruits frits et Coco de Pâques pour Noël, tandis que leurs musiques sonnent joyeusement rétro. Pas étonnant, alors, que le groupe Bleu Jeans Bleu soit fréquemment comparé aux Trois Accords. Loin de s'en formaliser, cependant, ses membres y trouvent matière à se réjouir.
«Cette comparaison est bénéfique pour nous, puisque les Trois Accords sont plus connus et ont produit plein de succès. Ça prouve que nous pouvons créer des chansons empruntant le même angle et procurer du plaisir aux gens», a commenté Mathieu Lafontaine, jeudi, à l'occasion d'une entrevue téléphonique accordée au Quotidien.
Lui qui se fait appeler Claude Cobra, alors que ses camarades ont pour noms de scène Wayne Wrangler, Jean Levis et Lou Lee, s'apprête à donner son deuxième spectacle à vie au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ce sera le premier depuis la sortie de l'album Franchement Wow et, comme la fois d'avant, il aura lieu au Sous-Bois de Chicoutimi, vendredi à 21 h 30. 
«Il s'agit d'un spectacle musical acrobatique qui donne des crampes aux joues. C'est de la musique qui fait rire et non de l'humour, alors que quatre gars qui se présentent comme des Ti-Counes, des jambons, chantent des textes cabochons tout en se révélant d'excellents musiciens. En même temps, ils font plein de choses qui ne sont plus à la mode, comme des solos à genoux, comme d'afficher trop ouvertement le fait qu'ils sont contents», décrit Mathieu Lafontaine.
Auteur des textes et des musiques, il juge que l'inspiration lui vient plus facilement quand le personnage de Claude Cobra parasite ses pensées. « C'est un gars qui n'a aucune malice, un Roger-bon-temps qui aime les solutions simples. Dans Petit Pudding, par exemple, je parle de son histoire d'amour avec son pudding. Claude n'a pas le droit d'en manger parce qu'il doit garder sa ligne, mais en adoptant son point de vue, ça donne un « edge » aux textes et aux interprétations », note l'artiste.
Dans un bar comme le Sous-Bois, le public est formé uniquement d'adultes, mais à sa grande surprise, un extrait du premier album, la chanson Vulnérable comme un bébé chat, a permis à Bleu Jeans Bleu de ratisser beaucoup plus large. « C'est devenu un ver d'oreille pour les enfants, tandis que les adultes apprécient le fait que nos compositions ne sont pas destinées aux tout petits. Depuis ce temps, nous attirons des gens âgés de trois à 83 ans », rapporte Mathieu Lafontaine.