Le cinéaste Alexande Rufin a passé les derniers jours à Toronto où son court métrage Des hommes à la mer a été présenté dans le cadre du Hot Docs, un des plus prestigieux festivals de films documentaires au monde.

Des hommes à la mer au Hot Docs

Alexandre Rufin revient ravi de Toronto. Son court métrage, Des hommes à la mer, a été présenté au Hot Docs, un des plus prestigieux festivals de films documentaires au monde.

Des hommes à la mer, un court métrage de 6 minutes 40, a su se tailler une place dans la programmation du festival torontois.

Un total de 252 films ont été présentés au cours de l’édition 2019 de l’événement. Du nombre, seulement 15 étaient des courts métrages, dont trois provenaient du Québec.

«Ils ont choisi uniquement 15 courts métrages en provenance de partout sur la planète, s’étonne encore le cinéaste. Je suis fier et content. Participer au Hot Docs, ça fait partie du rêve d’un réalisateur. C’est ce qu’il y a de plus prestigieux. C’est le plus gros festival de documentaires en Amérique du Nord et le deuxième au monde. Il y a des films d’une extrême qualité de partout sur la planète. J’ai l’impression d’arriver dans la cour des grands», explique Alexandre Rufin.

Des hommes à la mer a été présenté à trois reprises dans des salles impressionnantes. Le cinéaste affirme qu’il a eu droit à une très bonne réception.

Seulement 15 courts métrages ont été présentés au Hot Docs de Toronto, dont trois provenaient du Québec.

Le festival a également permis au cinéaste de faire de belles rencontres avec des gens de partout sur la planète. Il a également profité de sa présence à Toronto pour voir trois ou quatre longs métrages par jour dans le cadre de l’événement.

Le film d’Alexandre Rufin avait été soumis par La bande Sonimage.

«Mon film a été sélectionné dans une quinzaine de beaux festivals. Il a voyagé aux États-Unis et en Europe, il a été présenté à REGARD et à Québec, énumère-t-il. Le Hot Docs, c’est la consécration.»

Une présence au festival pourrait également ouvrir de nouvelles portes au film.

«À partir du moment où tu es projeté au Hot Docs, ça accélère la vie du film. Plusieurs programmateurs sont sur place. J’espère que ça lui donnera un nouvel élan», affirme celui dont le film a été projeté une première fois il y a plus d’un an.

Des hommes à la mer, un hybride entre fiction et documentaire, est inspiré d’un naufrage tragique qui a coûté la vie à plusieurs marins des Îles-de-la-Madeleine dans les années 2000.