Présent en solo, le clown Atchoum lancera la programmation de spectacles à l’Agora du Village portuaire de La Baie, le 8 août à 11h. Jumelé à des projections organisées par le festival REGARD, le volet musical mettra l’accent sur les artistes du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
Présent en solo, le clown Atchoum lancera la programmation de spectacles à l’Agora du Village portuaire de La Baie, le 8 août à 11h. Jumelé à des projections organisées par le festival REGARD, le volet musical mettra l’accent sur les artistes du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Des films et de la musique à l’Agora de La Baie

C’est ce qui s’appelle sauter sur l’occasion. Dès que le gouvernement provincial a annoncé que 250 personnes pouvaient assister à des événements publics, Diffusion Saguenay a mis à profit les contacts effectués dans les semaines précédentes. C’est ainsi qu’une programmation faite sur mesure pour l’Agora du Village portuaire de La Baie a été montée rapidement.

L’une de ses composantes découle d’un partenariat avec le festival REGARD. Quatre projections seront organisées, en effet, la première étant prévue pour le 7 août, à 21h. Elles feront la part belle aux courts métrages, tout en intégrant un long métrage universellement apprécié: La grande séduction.

«Ça fait des années que nous voulons associer REGARD aux activités que nous proposons à l’Agora. Nous sommes contents d’avoir pu le faire cet été», a commenté Claudine Bourdages, directrice de la programmation et du marketing à Diffusion Saguenay, à l’occasion d’une entrevue accordée au Quotidien.

100% régional

La chanson constituera l’autre volet de la série baptisée En déconfinement. Six spectacles seront à l’affiche, lesquels auront pour dénominateur commun le lieu d’origine des artistes. Tous sont enracinés au Saguenay-Lac-Jean, à commencer par le clown Atchoum, qui évoluera en solo. Elle sera la première à se lancer, le 8 août à 11h.

«Nous voulions que le contenu soit 100% régional parce que les gens de chez nous ont essuyé des coups très durs dans les derniers mois, à la suite de la pandémie. D’habitude, l’été représente une saison intéressante pour eux, mais pas cette année. Nous sommes heureux de leur offrir du travail», signale Claudine Bourdages.

Le même jour qu’Atchoum, mais à 21h, Michaël se pointera sur la scène de l’Agora dans le contexte d’un duo piano-voix. Les grandes chansons seront à l’honneur. Une semaine plus tard, c’est Sara Dufour qui animera le public rassemblé à Bagotville avec ses compositions aux accents country, parfois proches du rockabilly.

Le 22 août, par ailleurs, le groupe baieriverain As One Man rameutera les amateurs de métal. Puis, ce sera au tour de quelques membres de l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean de se produire en concert. Ils sont attendus le 29 août à 13h, tandis que Jeanick Fournier clôturera la saison à 21h.

«Pour la première fois dans la région, elle proposera le spectacle 5 divas pour une seule voix, où on entendra les succès de femmes comme Adele, Ginette Reno et Céline Dion. Il y aura quatre musiciens à ses côtés. Ce sera le nombre le plus élevé cet été, mais ça se fera dans le respect des consignes», énonce Claudine Bourdages.

Puisqu’on aborde le sujet, précisons que le site sera clôturé afin d’éviter que le plafond de 250 spectateurs ne soit dépassé. Il sera possible d’apporter sa chaise pour s’installer sur le parterre, tandis qu’une personne autorisée escortera les gens qui préféreront s’asseoir dans les estrades. Peu importe l’endroit, cependant, chacun devra se tenir à deux mètres de ses voisins et le port du masque sera fortement recommandé, sans être obligatoire. Et bien sûr, l’accès aux projections et aux spectacles sera gratuit, comme le veut la coutume à l’Agora.