Des festivals majeurs mis en échec par la COVID-19

La pandémie de COVID-19 a sonné le glas vendredi de festivals majeurs au Québec. Pas de Francos à Montréal. Ni de Festival de jazz. Rien de neuf encore du côté du Festival d’été de Québec (FEQ). Mais le public est en droit de douter.

L’Équipe Spectra a annoncé que l’édition 2020 du Festival international de jazz de Montréal (FIJM) et celle des Francos de Montréal n’auront tout simplement pas lieu, tandis que le Festival Juste pour rire est reporté à l’automne.

«Cette décision était devenue nécessaire afin de protéger le public, les artistes et nos employés. Nous devons respecter les consignes émises par les autorités pour que l’on puisse se retrouver le plus rapidement possible après cette situation sans précédent», a fait savoir Spectra par voie de communiqué. 

Les Francos de Montréal devaient se tenir cette année se tenir du 12 au 20 juin. Le Festival de jazz de Montréal était attendu fin juin, début juillet.

L’équipe du Festival d’été de Québec se penchait vendredi sur la situation. Le rendez-vous doit se tenir du 9 au 19 juillet. 

Les festivaliers riront à l’automne

De son côté, le Festival Juste pour rire ne fera rigoler personne cet été, mais espère pouvoir se reprendre à l’automne.

Le Groupe Juste pour rire a ainsi annoncé vendredi que le festival prévu en juillet sera reporté du 29 septembre au 11 octobre.

Le report inclut également celui du Festival Zoofest et de l’Off-JFL.

La programmation, qui devait être dévoilée graduellement au printemps, sera annoncée plus tard au début de l’été, si la situation le permet, précise un communiqué du Groupe.

«Nous sommes énergisés par la capacité de nos équipes à s’adapter aux conditions actuelles et à présenter un festival repensé dans sa forme et son contenu dès l’automne», a déclaré le président directeur général du Groupe Juste pour rire, Charles Décarie, dans ce communiqué.

«Si la situation le permet, nous reprendrons les travaux à moyen terme et ainsi, serons à même de jouer un rôle important dans la relance du secteur culturel, mais aussi de la guérison sociale dont nous aurons tous crûment besoin.»

Le Groupe Juste pour rire avait annoncé la semaine dernière la mise à pied temporaire des trois quarts de ses effectifs, en raison de la pandémie.

M. Décarie a précisé vendredi que les équipes en place à Juste pour rire travaillent à s’assurer du retour de leurs collègues au sein de l’entreprise le plus rapidement possible et il espère que les spectateurs seront au rendez-vous à l’automne «pour célébrer la vie qui reprend son cours».

Le Groupe Juste pour rire dit évaluer actuellement divers scénarios concernant le volet extérieur de son festival, précisant qu’une décision concernant cette activité sera communiquée plus tard.

Les détails de la programmation de l’automne seront révélés dans les prochaines semaines ainsi que les dates de report des spectacles déjà annoncés.

Plus de détails à venir...