Cynthia Harvey, Karo Laurendeau et Rob Langlois ont rendez-vous avec le public jeudi, à la Salle Calypso de Jonquière. Ils y présenteront pour la première fois le spectacle découlant de La Tournée Country-Folk.

Début de La Tournée Country-Folk

Si Rob Langlois était un jongleur, il se ferait greffer un troisième bras afin de manipuler plus de balles à la fois. Déjà associé aux tournées de Travis Cormier et Stéphanie Saint-Jean, pilotant aussi un concept à saveur folklorique avec son collègue Marc Angers, tout en s’investissant dans la production d’albums, le chanteur et musicien lance jeudi un projet baptisé La Tournée Country-Folk.

Il s’agit d’un spectacle auquel participent deux artistes originaires de la région, Cynthia Harvey et Karo Laurendeau. La première aura lieu à 20 h 30, à la Salle Calypso de Jonquière, et mobilisera les musiciens Stéphanie Labbé (violon) et Hugo Saint-Laurent (claviers). Comme le titre le laisse entrevoir, il y aura une couleur folk, gracieuseté de Cynthia Harvey, tandis que Karo Laurendeau apportera la touche country.

« J’ai travaillé sur le premier album de Cynthia et je suis associé à celui de Karo, qui devrait sortir en juin. Puisqu’elles évoluent dans des univers connexes, je me suis dit qu’on pourrait jumeler le folk et le country en montant une tournée semblable à celles qui se font dans le coin de Nashville. Là-bas, il est fréquent de voir deux ou trois artistes créer un spectacle offert à prix populaire », a décrit Rob Langlois mardi, lors d’une entrevue téléphonique accordée au Quotidien.

Une sortie avait été planifiée pour le 17 mai, au Parvis de Sherbrooke. Le trio tenait cependant à démarrer ses activités au Saguenay-Lac-Saint-Jean, la région natale des chanteuses et, jusqu’à tout récemment, le lieu de résidence de leur partenaire. « Nous avons opté pour le Calypso parce que c’est une si belle salle. Puisque notre affaire a un côté familial, aussi bien commencer à la maison », énonce le musicien.

La première partie du spectacle sera assumée par Cynthia Harvey, qui proposera un mélange de compositions et de reprises. Rob Langlois prendra le relais avec ses chansons préférées, dont un hommage à son idole Tom Petty, tandis que Karo Laurendeau se manifestera au retour de la pause. Un medley consacré à Lévis Boulianne fait partie du programme, prélude à la finale à trois où le classique de Johnny Cash, Folsom Prison Blues, figurera en bonne place.

« C’est de la musique qui rallie le peuple et avec le groupe, on produit un son l’fun, proche de celui des “kitchen partys” de la Nouvelle-Orléans. Dans ce contexte, tout est basé sur la simplicité, mais on soigne les harmonies vocales. On a conçu le spectacle pour jouer en salle et j’y vois un beau moyen de faire connaître deux filles qui ne le sont pas suffisamment à l’extérieur de leur région. Compte tenu de leur talent, je trouve ça inconcevable », affirme Rob Langlois.