Voici les comédiens qui participeront à la soirée du 30 novembre, organisée par la troupe La Genèse. Il s’agit de Guillaume Lessard, Jayana Auger, Philippe Plourde, Simon Duschesne, Olivier Allard et Camille Bégin, ainsi que Pierre Turcotte, appuyé sur la table. Précisons que cette photographie a été captée lors de l’activité précédente, centrée sur la nourriture.

De l’impro pas comme les autres à Alma

Pour leur dernière sortie avant la pause des Fêtes, les membres de La Genèse, une troupe d’improvisation théâtrale basée à Alma, ont opté pour un thème d’actualité. Peut-être inspirés par la neige qui enveloppe la région depuis quelques semaines, autant que par le désir de migrer sous des cieux plus cléments, ils ont déterminé que le rendez-vous du 30 novembre à 20 h, à la salle IQ L’Atelier située au 48 rue Saint-Joseph, aurait pour titre Voyage, voyage.

« Ce concept a été trouvé par Camille Bégin, une globe-trotteur », précise une autre membre de la troupe, Jayana Auger. C’est donc en explorant le thème de l’ailleurs que les improvisatrices feront équipe avec leurs camarades Pierre Turcotte, Simon Duschesne, Philippe Plourde, Guillaume Lessard et Olivier Allard. Ensemble, puisqu’il n’y a pas d’équipes, ni de compétition dans le cadre de leurs activités, ils entendent bâtir sur le succès des deux premières sorties effectuées sous le parapluie de La Genèse.

Elles ont attiré un public fidèle, quelque chose comme 80 personnes, ce qui est bien suffisant pour remplir la petite salle. Pourtant, le contexte dans lequel se font les impros n’a rien à voir avec celui de la LNI. Une fois que le sujet a été identifié, tous les comédiens sont libres de participer ou non. Il n’y a ni limite en matière d’effectifs, ni limite de temps.

« La première fois, en février, ç’a été toute une expérience. Nous étions très déstabilisés par l’absence de règles, alors que nous voulions donner un bon spectacle. En plus, il n’y avait pas de pause entre les numéros », raconte Jayana Auger. Sur ce dernier point, elle indique qu’on fera exception, le 30 novembre. On prendra le temps de mentionner quelle ville, quel pays, seront évoqués dans les minutes qui suivront.

Le plus remarquable est que rapidement, les improvisateurs, tout comme le public, ont apprivoisé la nouvelle formule. « Nous y allons au feeling. Nous embarquons si nous le voulons et c’est à nous de le sentir, lorsque nous sommes arrivés à la fin d’un numéro. C’est agréable comme fonctionnement, mais ça prend de l’écoute, ainsi que le désir de conter une histoire en groupe », affirme Jayana Auger.

Le bouche-à-oreille a aidé à porter la bonne nouvelle, si bien que La Genèse souhaite tenir des rencontres d’impro toutes les six semaines et, dans un avenir pas trop lointain, produire un calendrier qui couvrirait toute la saison. En attendant, on pourra assister à la prochaine activité en se pointant directement chez IQ L’Atelier. Les billets seront disponibles au coût de 5 $ pour les adultes et 2 $ pour les étudiants.