Jacques Viel, membre du Club photo JAK, propose une exposition réunissant ses deux passions, la photo et le vélo, au Centre culturel du Mont-Jacob.

De la photo au vélo: le double passion de Jacques Viel

Jacques Viel, membre du Club photo JAK, propose le fruit de la réunion de ses deux passions, au Centre culturel du Mont-Jacob. D'abord amoureux de la photographie, il a suivi une équipe de cyclistes afin de fixer sur pellicule leur participation au Grand Défi Pierre Lavoie (GDPL), en 2011. Une expérience qui allait le convaincre de se mettre au vélo, sport qui occupe maintenant une place importante dans sa vie.
<p>Une des photos les plus remarquables met en scène une série de mains tendues afin d'encourager les cyclistes à Sorel-Tracy.</p>
<p>La photo d'un cycliste qui roule alors qu'un hélicoptère survole tout près est particulièrement intéressante.</p>
Au gré des expériences à photographier les participants du GDPL, la passion pour le sport a fait sa place chez Jacques Viel. En 2014, il a fait l'acquisition d'un vélo. En 2015, parallèlement à la photo, il a parcouru un total de 5730 kilomètres sur son vélo, autant sur les routes qu'en gymnase. Il est même inscrit pour la boucle de 130 kilomètres de juin prochain. 
En attendant de monter sur sa selle, il propose les images marquantes recueillies au cours des cinq dernières éditions du Grand Défi.
Les images proposées dans De la photo au vélo présentent des cyclistes, affichant pour la plupart le sourire du défi accompli. Peu d'images mettent en scène la douleur et l'effort.
Un cliché pris en 2013, lors de l'ascension du mont Shefford, fait exception. On peut y lire l'effort et l'entraide.
Sinon, Jacques Viel se concentre surtout sur la satisfaction et le plaisir liés au GDPL.
Pierre Lavoie apparaît notamment à la tête d'un groupe de cyclistes à leur arrivée à Montréal. On peut voir les sourires sur les visages.
Un cliché propose également l'arrivée des cyclistes à Lac-Mégantic, un an après les terribles événements. Sous un ciel gris, les cyclistes roulent sur une rue fraîchement asphaltée, bordée de terrains qui n'ont pas encore été semés.
Une photo particulièrement intéressante met en scène une série de mains tendues afin d'encourager les cyclistes à Sorel-Tracy.
Un cycliste qui roule alors qu'un hélicoptère survole tout près retient également l'attention.
L'exposition, issue d'une collaboration entre le Centre culturel du Mont-Jacob et le Club photo JAK, est présentée jusqu'au 25 avril.